Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 09:52
C'est peut-être un titre un peu fort... mais quand même, je ne décolère pas !

Le 15 mai 2008, la République a adopté une loi "anti-discrimination". Une bonne chose, évidemment.

Mais comme on en a l'habitude depuis le début de l'empire sarkolingien, sous de bonnes intentions se cachent parfois de très mauvaises mesures.

Ainsi le Parlement a permis que des enseignements soient, à l'école publique, organisés par "regroupement des élèves en fonction de leur sexe." Rien que ça !

Fini donc la mixité obligatoire à l'école publique !

Quel est donc l'argument présenté pour justifier une telle mesure ? Il est simple : les filles sont parfois soumises à des paroles ou des actes relevant du harcèlement, voire des violences, quand il y a des garçons... C'est donc pour les protéger qu'on veut les isoler ! Les bras m'en tombent !

Cet argumentaire est tout droit sorti de la tête de Michel Fize, sociologue, qui met en cause la mixité, pose la question du retour de l'uniforme, et même, ne trouve rien à redire à la création, aux USA, d'une classe pour jeunes homosexuels, pour leur éviter des violences !

N'était-ce pas ainsi que l'Afrique du sud justifiait moralement la création des bantoustan pendant la politique d'apartheid : isoler les noirs pour les protéger !

Quelle sera la prochaine mesure ? Quelle sera la prochaine population à "protéger" ? Qui faudra-t-il isoler "pour son bien" ?

Que devient notre République ?

Voici un extrait de ce qu'en dit Bariza Khiari, sénatrice socialiste de Paris, dans une tribune du Monde  : "Après avoir affirmé la supériorité du curé sur l'instituteur dans la transmission des valeurs ; après avoir voulu imposer les statistiques ethniques, instrument fort utile pour gommer la question sociale et renvoyer les causes de la délinquance à l'origine ; en donnant maintenant la possibilité de déroger au principe de mixité dans l'éducation, on s'en prend une fois de plus à notre modèle laïque et républicain."

Partager cet article
Repost0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 11:35
C'est près de cet abribus qu'on l'a vue pour la dernière fois, il y a une quinzaine de jours.

Apparemment, des hommes "en bleu de travail" l'auraient fait monter dans une camionnette de l'AgglO.

Une de ses soeurs, qui a, elle aussi, disparue, a été vue pour la dernière fois près de l'abribus situé boulevard Alexandre Martin, côté nord.

Et c'est peut-être une piste : cette deuxième disparition date justement du jour où cet abribus a été déplacé de quelques mètres.

Ce sont ainsi des centaines, voire des milliers d'usagers des bus urbains d'Orléans qui s'inquiètent : où sont passés les poubelles ?

Une à une, elles disparaissent; sans explication, sans même un petit mot laissé dans l'abribus pour rassurer les habitués.

J'espère que la police municipale intercommunale des transports mène l'enquête...

photo CDG
Partager cet article
Repost0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 06:36
C'est un Eric Doligé bien tranquille que la Gazette des Communes a interviewé (merci à fiuuu pour l'info !).


Bien tranquille, alors que le Tribunal Administratif d'Orléans a annulé la délibération du Conseil Général décidant la réalisation du collège de Villemandeur par le privé, sous la forme d'un "Partenariat Public-Privé", et ce à la requête d'un contribuable du Loiret et du Syndicat National du Second Oeuvre du bâtiment. Ce syndicat devra d'ailleurs touché la somme de 2000 euros versés par le département du Loiret.

Bien tranquille, Eric Doligé, car il a décidé d'aller en appel. Et le Président UMP du Loiret sait que pendant encore de longs mois, son PPP va continuer à vivre.

Bien tranquille, celui qui est aussi le patron de l'UMP du Loiret, car il échafaude une hypothèse : la future loi sur les PPP, encore plus droitière et ultralibérale que la précédente, lui donnera raison : une collectivité pourra s'affranchir des règles des marchés publics en faisant un PPP, simplement pour des raisons financières. Et il imagine que cette loi "sauvera" son PPP.

Et c'est là que le président Doligé se transforme en disciple du Dr Coué : il ne suffira pas de vouloir très fort que son collège soit sauvé par la future loi ! En France, et malgré les tentatives sarkozystes au sujet de la rétention de sureté, les lois ne sont pas rétroactives. C'est un principe incontournable.

Eric Doligé sait que son projet est planté.

Combien de temps gardera-t-il ainsi le sourire ?
Partager cet article
Repost0
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 17:16

Les malades se sont mobilisés, comme prévu, ce vendredi, de 10h à 16h, devant la CPAM, place De Gaulle à Orléans.

Enfin, quand je dis "mobilisés", il faut bien avouer que peu de gens étaient présents : quelques malades, quelques personnes de l'Association des Paralysés de France, et quelques militants socialistes et communistes.

La manifestation, elle aussi organisée par Eric Taillandier, qui s'est déroulée vers 14h30 de la cathédrale à la CPAM n'a vu, elle, que quelques dizaines de personnes : les mêmes militants, quelques malades, des syndicalistes et des militants de gauche.

Cette faible mobilisation tranche avec le nombre important de signatures sur la pétition (plus de 400), et sur les témoignages reçus de personnes qui ne se sont, pour la plupart, jamais mobilisées, mais qui sont, sur ce sujet, totalement révoltées.

Plusieurs d'entre elles m'ont dit en être déjà à 20 ou 30 euros de franchises, pour le premier trimestre de l'année. Sans compter les erreurs nombreuses, en particulier les franchises transformées en participation forfaitaire ou inversement.

Ainsi, cette dame qui venait à la CPAM pour se plaindre qu'on lui prélevait les franchises médicales sur des médicaments non remboursés : une erreur informatique lui a-t-on répondu, après une longue attente. Erreur qui sera corrigée pour elle mais dont, sans doute, auront à pâtir d'autres malades. A la sortie de la CPAM, elle viendra me dire sa révolte "pourtant j'ai voté Sarkozy, parce que je suis de droite, mais là ça ne va plus !"

Cette autre dame, très malade, et qui est venue exprès de la banlieue orléanaise pour signer la pétition, et qui a laissé ce témoignage :


Sans oublier le personnel de la CPAM, qui faisait circuler de bureau en bureau la pétition, et dont plusieurs membres sont venus nous raconter les difficultés rencontrées par beaucoup d'assurés.

Tout cet après-midi, je n'ai pu oublier les quelques personnes qui soutiennent les franchises médicales en disant "50 euros, sur un an, tout le monde peut faire ce petit effort !"; j'espère qu'elles auront l'occasion de rencontrer ces personnes malades.

Mais il faudra, sur ce sujet comme sur d'autres, une mobilisation beaucoup plus forte pour espérer faire changer le gouvernement de cap !

A lire, l'excellent article de Mourad Guichard, sur LibéOrléans, illustré par deux vidéos.

Partager cet article
Repost0
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 12:10
Si vous n'avez pas bien compris cet article-ci,

vous avez droit à une session de rattrapage, dans la Tribune d'Orléans d'aujourd'hui :

Partager cet article
Repost0
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 06:03

En novembre 2006, le tribunal administratif d'Orléans condamnait la ville d'Orléans et annulait le contrat qui la lie à la Sogeres pour les cantines scolaires. J'en avais parlé en décembre 2006, en publiant le jugement.

La mairie a fait appel.

Et elle vient de perdre aussi en appel : la Cour d'Appel administratif de Nantes vient de confirmer le jugement de première instance.

Rappelons les griefs retenus par le tribunal orléanais :
- le contrat signé avec la nouvelle société lui permet de faire beaucoup plus de repas que ce qui était dans l'appel d'offre : 1 750 000 au lieu d'un million dont 750 000 qu'elle revend à l'extérieur,
- les conditions d'entretien et de réparation du matériel ne sont pas, dans le contrat, aussi contraignantes pour le délégataire que dans l'appel d'offre.
Du coup, le tribunal avait considéré que toutes les entreprises qui avaient participé à l'appel d'offres n'avaient pas été traitées de la même façon.

La mairie peut encore se pourvoir devant le Conseil d'Etat; les délais risquent d'être très longs.

Mais elle va sans doute tenter le coup : la Sogeres est un des sponsors principaux du basket orléanais, et on sait à quel point le Maire d'Orléans tient à son équipe favorite !

Partager cet article
Repost0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 19:22

    Le rendez-vous est donné

ce vendredi 16 mai 2008, à 14h
devant la cathédrale d'Orléans,


pour dire qu'il n'est pas acceptable de faire payer la recherche par les malades, devenus ainsi coupables d'être malades.

Et toute la journée, de 10h à 16h, vous pourrez venir devant la CPAM, place De Gaulle, pour signer la pétition de refus des franchises médicales, et rencontrer les militants associatifs, syndicaux et politiques qui seront là.

Tous les détails sur le site www.lesmaladessolidaires.com

 

 

Mise à jour le vendredi 15 juillet 2011 : La photo de l'affiche appelant à la manifestation est retirée à la demande d'une personne prétendant être l'auteur de la photographie.

Partager cet article
Repost0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 12:57

Les vidéos du Conseil municipal du 25 avril ont été vues plus de 600 fois au total.

Afin de rendre plus pratique la consultation, j'utilise désormais le Jukebox de Dailymotion.

Je créerai donc, pour chaque conseil, un Jukebox accessible grace au menu situé en haut à gauche de mon blog.

Voici le 1er jukebox video du Conseil municipal d'Orléans :

Partager cet article
Repost0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 11:56

Voila, un petit jeu pour rassurer ceux qui pensent qu'il y aurait "un complexe du blogueur".

Voici deux articles de La Rep, parus l'un samedi et l'autre aujourd'hui. A vous de trouver les ressemblances avec deux billets publiés sur www.monorleans.com .

Si vous trouvez des ressemblances, et que vous répondez à la question subsidiaire, vous gagnerez peut-être un voyage à St-Florent, grâce aux cars départementaux !

PREMIERE EPREUVE :

à comparer avec cet article-ci.

DEUXIEME EPREUVE :



à comparer avec cet article-ci.

QUESTION SUBSIDIAIRE :

Quel article de www.monorleans.com inspirera La Rep dans les jours à venir ?
Partager cet article
Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 10:37

La boutique de chaussures qui utilisait, il y a quelques semaines, cette image de Lénine pour décorer sa vitrine était fermée quand j'ai pris cette photo.

Dommage, j'aurais bien demandé quelques explications sur le "concept" !

Lénine appelé au secours du petit commerce orléanais ?

L'an prochain je demande qu'on remplace, pendant les fêtes johanniques, "A l'Etendard" par l'Internationale !

C'est ça l'ouverture !

photo CDG

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs