Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 11:48
On trouve toujours, lorsqu'on attend, qu'on attend trop longtemps. Mais l'hypermarché situé en centre ville d'Orléans, bat, dans ce domaine tous les records. Il n'est pas rare de passer plus de temps en caisse que dans le magasin, à faire ses courses.

Que se passe-t-il dans ce magasin, surement pas comme les autres ?

Aujourd'hui, vers 11h, il m'a fallu 18 minutes pour payer mes 4 achats !

Rien à redire sur l'efficacité des caissiers et des caissières, dont certains étaient, pour l'occasion, affublés d'un gilet "renfort"... sans doute pour nous faire comprendre que la situation était exceptionnelle !

C'est malheureusement un "exceptionnel" extrêmement fréquent : "il y a beaucoup de gens en récup aujourd'hui" a-t-on répondu à mon interrogation. Mais si des gens sont en récup aujourd'hui, c'est qu'ils ont dû faire énormément d'heures supplémentaires ! N'y aurait-il pas un problème d'emploi ?

"Il y a 8 chefs de rayon en caisse en ce moment" ai-je entendu, signe que, vraiment... vraiment, manifestement, l'organisation de ce magasin est noyée, dépassée par les événements. N'y aurait-il pas un problème d'organisation ?

On se souvient pourtant qu'il y a quelques semaines, le personnel de caisse s'était mis en grève pour demander de meilleures conditions de travail, de meilleurs salaires, et un peu plus de considération.

Ils n'ont apparemment pas été entendus. N'y aurait-il pas un problème social ?

A noter tout de même que quelques clients avaient droit, eux, à un traitement exceptionnel : pas de queue aux caisses spécialement dédiées aux clients "privilégiés" qui acceptent un passe-droit sous forme d'une carte de crédit, qui, si elle est apparemment gratuite (la 1ère année ?), n'en est pas moins qu'un pousse-au-crime qui en entraine beaucoup dans la spirale du surendettement. N'y aurait-il pas un problème de privilège ?

Des clients privilégiés, et d'autres qui sont maltraités; des salariés surmenés; des cadres dépassés... verrons-nous le début d'une révolution au carrefour du temps et de l'argent ?

photo CDG
Partager cet article
Repost0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 07:41
Non, je ne mets pas les femmes et les pigeons sur le même plan ! Aïe, non ! Pas mes cheveux !

Par contre, il semble que le problème des uns (les pigeons) sera plus vite réglé que celui des autres (les femmes).

Je m'explique : les voyageurs qui utilisent la nouvelle gare de très bonne heure le matin peuvent assister à un joli ballet de balais. Il faut, chaque matin, nettoyer le sol constellé de fiantes de pigeons.

Apparemment, les concepteurs de la gare sont ainsi confrontés à une première mondiale : des pigeons dans une gare. Nulle part ailleurs, sans doute, ce problème ne se pose. Il faut donc, à Orléans, faire preuve d'une imagination exceptionnelle pour régler ce problème. On réfléchit, on imagine, on consulte.

Mais on finira par trouver une solution : c'est à l'étude ! Il suffira qu'on annonce le prix de cette solution pour que les orléanais comprennent qu'encore une fois, l'impréparation et la précipitation ne permettent pas une gestion économe des deniers publics.

Deuxième problème qui, lui, n'est pas près d'être réglé : les femmes.

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, des femmes prennent le train ! C'est, je le sais, assez incroyable, pour certains qui croyaient que les femmes circulaient uniquement à cheval, en armure, ou à pied, en Dior, sur des talons compensés.

Or, une femme qui attend son train à la gare d'Orléans peut se trouver confrontée à un souci qu'ignore son voisin mâle qui attend, comme elle, le prochain train : faire pipi.

Pour le voyageur mâle, les concepteurs de la gare ont pensé à conserver les "pissotières" assez infâmes le long de la voie 1. Mais pour les dames, rien !

Il n'y a pas de toilettes dans la gare d'Orléans !

Il y en aura, un jour, dans quelques années, quand la liaison tram-train sera réalisée (en septembre 2007, selon le planning !). Mais en attendant, vous êtes priées, mesdames, de vous retenir. Surtout tôt le matin ou tard le soir, car à ces heures là vous ne pouvez même pas utiliser les toilettes du centre commercial...

Mais comme aurait pu dire le maire d'Orléans : on ne va pas à la gare pour aller aux toilettes !

photo CDG
Partager cet article
Repost0
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 18:42

Il semble que la ville n'a plus envie d'inviter nos villes jumelles aux fêtes johanniques. C'était une tradition.

Certes, les traditions sont faites pour être changées, mais ce changement-là n'a jamais été expliqué.

Petit à petit, d'ailleurs, nos relations avec nos villes jumelles se distendent : les fêtes johanniques étaient, pour certaines, le seul moment où nous les rencontrions.

Elles défilaient dans le cortège commémoratif. Elles ne sont plus là.

Vous pouvez par contre vous souvenir d'elles, en descendant du tramway à la station Coligny. A condition de vous approcher un peu de la fontaine-cascade qui vient d'être installée.



Les murs de cette fontaine-cascade ont été décorés par des sortes de bas-relief, sans doute en cuivre, portant chacun une évocation d'une de nos villes jumelles ou amies. Et ces évocations sont plutôt jolies. Dommage, d'ailleurs, qu'elles ne soient pas plus mises en valeur. Beaucoup de passants ne les remarqueront sans doute jamais !

Alors, pour vous, la galerie des hommages aux villes jumelles !

 
 
 
 
 
 
 
 
 

photos CDG
Partager cet article
Repost0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 12:16
J'avais annoncé, il y a plusieurs mois, qu'une décision de la plus haute importance avait été prise par on-ne-sait-qui : déplacer de quelques mètres les abris de la station de tramway Coligny, afin de dégager la perspective sur la nouvelle place Coligny, dans l'ex-ilôt de la Râpe.

Hormis le fait qu'on ne sait toujours pas combien cela a coûté - il a fallu démolir la place toute neuve, et la refaire ! - les usagers du tramway ont le grand plaisir de voir leur abri installé très bizarrement.



Il y a, dans les stations de tram, un affichage permanent de la durée d'attente pour les deux prochains passages. C'est un dispositif qui fonctionne plutôt bien.
Mais à Coligny, il a été décidé, curieusement, d'installer ces afficheurs, AU DOS des stations.

Ainsi, si vous attendez le tramway sur le quai, il vous faut faire le tour de la station pour voir le temps d'attente.
Idem pour acheter votre billet : mais heureusement un autocollant astucieusement placé vous indique que la billeterie est AU DOS de la station !

Il est où le décideur ?

photos CDG
Partager cet article
Repost0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 07:57
Tout le monde connait ce joli bâtiment qui abrite une annexe du conservatoire, et qui est surmonté par le beffroi.


C'est sur ce bâtiment qu'a été installé, il y a des années, la plaque rendant hommage aux déportés de la seconde guerre mondiale sous "le régime de fait dit de l'Etat Français".

Le texte de cette plaque est là pour rappeler aux jeunes générations ce que notre pays, occupé, a été capable de faire à l'encontre de milliers de juifs, souvent étrangers.

Pourtant depuis quelques jours, cette plaque est masquée, recouverte de ruban adhésif blanc et opaque.


Pas d'affolement pour autant, il ne s'agit pas de l'action d'un groupuscule quelconque, mais bien d'une mesure officielle et technique, prise "en raison du son et lumière des fêtes Jeanne d'Arc", comme me l'a indiqué la mairie de quartier toute proche : je n'étais manifestement pas le premier à m'inquiéter de cette situation.

Il semble donc qu'il s'agisse d'une mesure de protection, dont, pourtant, je ne vois pas l'intérêt... et dont personne ne semble savoir quand elle cessera : de quel son et lumière parle-t-on ? Il n'y en a pas dans le programme officiel qui soit prévu sur la place de la République.

photo CDG
Partager cet article
Repost0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 13:00
Voici la vidéo sur le point 48 de l'ordre du jour du Conseil du 25 avril. Il portait sur la carte scolaire, c'est à dire plus précisément sur les suppressions et les créations de postes d'enseignants.

Voici le libellé de la délibération, telle que résumé sur le document fourni au public :
"Carte scolaire 2008-2009. Ecoles maternelles et élémentaires publiques. Ouvertures et fermetures de classes. Avis à émettre."

Cette délibération se décompose en 5 parties, pour lesquelles un vote par partie sera demandé par Dominique Lebrun, de l'opposition.
Les deux premières parties ont été votées à l'unanimité, et les 3 autres à l'unanimité moins 2 abstentions.

Ont participé au débat, dans l'ordre d'apparition :
Bénédicte Maréchal, de la majorité (5 min.40)
Ghislaine Kounowski, de l'opposition (1 min.10)
Bénédicte Maréchal, de la majorité (10 secondes)
Michel Brard, de l'opposition (3 minutes)
Bénédicte Maréchal, de la majorité (40 secondes)



Conseil Municipal d'Orléans 25 avril 2008 - ODJ 48
envoyé par desportes

A noter : cette vidéo est la dernière que je diffuse du conseil municipal du 25 avril. Les autres sujets ne me paraissant pas particulièrement intéressants.
Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 13:57
Mourad Guichard, dans LibéOrléans, avait parlé de "mesquineries". Ce n'est que cela, sans doute, mais ça dure : la mairie d'Orléans n'a pas accepté les demandes faites par Micheline Prahecq et Michel Ricoud, nouveaux conseillers généraux, de disposer d'un local une fois par mois, pour recevoir les habitants de leur canton respectif.

Alors que Michel Ricoud lance une pétition, Micheline Prahecq a décidé d'installer provisoirement sa permanence en plein air.

Elle était, samedi matin, devant la mairie de l'Argonne, place Mozart, sous un joli parasol aux couleurs d'Orléans.

Il faut rappeler que le Conseil général n'a évidemment pas de locaux dans le canton St-Marc-Argonne, et qu'il serait totalement absurde de louer un appartement ou un local commercial pour une permanence qui n'est prévu que 2 heures par mois.

Pour le moment, Micheline Prahecq attend une réponse à son courrier adressé au Maire, daté du 14 avril. Heureusement que la mairie prétend toujours répondre en deux semaines.

A lire sur son blog : www.michelineprahecq.net
Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 12:10
Les plus jeunes ne comprendrons pas mon titre. Tant pis pour eux, et merci Fernand.

Je suis allé faire un tour au marché médiéval hier dans la matinée. Le beau soleil ne suffisait pas à contrebalancer la morosité des commerçants avec qui j'ai discuté.

Manifestement, l'idée nouvelle de placer le marché médiéval sur un week-end sans aller jusqu'aux deux journées principales des fêtes johanniques (7 et 8 mai) n'a pas du tout été appréciée.

Et manifestement, le chiffre d'affaires des boutiquiers s'en est ressenti.

Ceux avec qui j'ai discuté m'ont indiqué qu'ils faisaient leur plus gros chiffre d'affaires, les autres années :
- avant et après l'embrasement des tours
- avant et après le du défilé de Jeanne
- avec les délégations étrangères, dont les membres étaient nombreux à repartir avec des produits locaux.

Tout ce qui leur a manqué cette année !

Quand on ajoute à cela, que le prix de certains stands à très sensiblement augmenté (+30% d'après France Bleu), la colère a grondé au Campo-Santo.

La mairie s'en est peut-être aperçue, car elle a eu une drôle d'idée de cadeau pour le stand le plus joli : un jeune éleveur de mouton qui vendait ses produits a reçu de Jean-Pierre Gabelle un diplôme, et... le remboursement de son stand ! Soit tout de même 546€.
Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 12:05
Voici un nouvel extrait du Conseil municipal du 25 avril.

Celui-ci porte sur la délibération n°41, dont l'extrait distribué au public disait : "Société IMMOVAL. Entreprise assujettie à la législation sur les installations classées pour la protection de l'environnement. Construction d'un entrepôt de stockage. Avis à émettre."

Sont intervenus, dans l'ordre d'apparition à l'écran :
- Marie Cugny-Seguin (majorité), pour présenter la délibération (1 min.20)
- Jean-Philippe Grand (opposition), (1 min.20)
- Charles-Eric Lemaignen (majorité),  (2 min.20)
- Michel Brard (opposition),  (1 min.40)
- Marie Cugny-Seguin (majorité), (2 min.)
- Florent Montillot (majorité), (2 min.10)
- Jean-Philippe Grand (opposition), (1 min.)
- Dominique Lebrun (opposition), (40 sec.)

Le vote a donné le résultat suivant : unanimité moins 11 abstentions

Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 06:28

Enfin la mairie innove dans les transports, et après Vélo+, elle vous présente son nouveau service : Cheval+ !

En exclusivité sur www.monorleans.com, les photos de la première station, installée près de la cathédrale.


Ce ne sont qu'une quinzaine de chevaux qui sont, pour le moment, installés pour cette expérimentation.


Les stations ne pouvant être installées que sur des espaces non goudronnés et non pavés, des travaux sont prévus dans le centre ville. Encore du boulot pour le nouveau conseiller délégué à la biodiversité !


Le système d'attaches semble plus simple que pour les vélo+. Espérons qu'ainsi les utilisateurs de Cheval+ auront moins de souci que ceux de vélo+ !

photos CDG

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs