Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 07:13
Onur a 9 ans.

Il poursuit sa scolarité dans une école du quartier de l'Argonne à Orléans, où il y a de nombreux copains de classe, et ce, depuis le CP.

Il vit entouré de sa famille, ses parents, grands-parents et oncle.
Il mène la même vie que tout enfant de cet âge, sauf qu'aujourd'hui Onour a peur.

Ses parents viennent de recevoir de la préfecture du loiret un OQTF.
Sigle barbare s'il en est, pour désigner un Ordre de Quitter le Territoire Français.

Car ses parents sont "Sans-Papiers".
Ils n'ont pourtant commis aucun crime, ni délit .
Mais ils sont en passe de devenir pour notre société pires que des criminels.

Rechercher, détenir, expulser...
La lancinante et tragique ritournelle qui détruit des vies d'hommes, de femmes et d'enfants s'est mise en route.
Pourtant les grands parents d'Onour sont en situation régulière, son oncle aussi.

Son papa a une promesse de CDI en poche, mais la préfecture du Loiret, son Préfet, qui suit le ministère qui suit les directives honteuses de Brice Hortefeux, Ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité Nationale et du Développement solidaire ( Que de mots pompeux et grandiloquents pour cacher une politique indigne d'un pays qui se revendique des "Droits de l'Homme" ), lui-même astreint à un quota, ne le permettent pas .

Un nombre sur un papier, voilà ce que sont devenus Onur et ses parents.

Et pourtant derrière tout cela, il y a de l'humain, de la chair, du sang, de la vie, des rires mais aussi bien trop de larmes.

Alors pour qu'Onur et sa famille ne deviennent pas l'un de ces trop nombreux et horribles chiffres cabalistiques il y eut une manif samedi à l'Argonne.

Circé, qui est l'auteure de ce texte, a fait une jolie vidéo à voir sur son blog.
Et Merci à BCT pour l'info !
Partager cet article
Repost0
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 07:50

Cela fait 7 ans qu'il en rêvait : Serge Grouard l'a fait !

Celui qui s'auto-proclamait "Maire-adjoint" depuis 2001, vient enfin d'être ainsi nommé par le maire renouvelé d'Orléans.

L'ancien "adjoint au maire" est maintenant "maire-adjoint".



De deux choses l'une : soit les deux titres sont totalement identiques, et on se demande bien pourquoi 4 adjoints sont ainsi particularisés, soit les deux titres sont différents, et c'est Florent Montillot qui usurpait depuis 7 ans un titre - purement honorifique, certes - qui ne lui avait pas été conféré.

Et ils sont 4 maires-adjoints maintenant, au lieu de 2 auparavant. Serge Grouard élargit le cercle des très-fidèles : l'adjoint aux finances, devient 3ème maire-adjoint pour financer les travaux pharaoniques annoncés pendant la campagne, et l'adjoint à la sécurité - rebaptisé "tranquillité" - prend la 4ème position pour continuer à maintenir la population sous une sage surveillance.
Partager cet article
Repost0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 13:38
Ils sont orléanais, et ils ont décidé d'un hommage à SG.

"Initial SG" est un album en hommage à Serge Gainsbourg, réalisé et produit pas Lila Tamazit et Vincent Viala.

Pour en savoir plus, et écouter quelques titres, c'est ici qu'il faut cliquer.

Pour acheter l'album - autoproduit - il faut envoyer un chèque de 15 euros à l'ordre de l'association Baroque Production, 108 rue de Bourgogne 45000 Orléans

Info+ : Depuis la publication de ce papier, Vincent (à droite sur la photo !) m'a contacté et demandé d'ajouter quelques précisions, ce que je fais avec plaisir :

En plus de l'achat par correspondance, celui-ci peut se faire à Orléans dans les endroits suivants : Fnac, L'atelier, le 224, La boite à livre, Privat-Loddé, Atelier de lutherie Bruno Dreux.

Et il y a "un myspace" :
http://www.myspace.com/initialsg
Partager cet article
Repost0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 09:54
Achalandé, ée adj. Qui a une nombreuse clientèle. L'UMP est un parti bien achalandé.

Bourgeois, oise n. et adj. Personne de la classe moyenne. Il faut distinguer le petit-bourgeois du grand bourgeois qui appartient à la classe supérieure. Le petit-bourgeois souffre d'un trouble de la personnalité : il défend les idées et les intérêts de la grande bourgeoisie à laquelle il n'appartiendra jamais. Le grand bourgeois récompense généralement le petit-bourgeois d'un sucre ou deux. Quand un grand bourgeois caresse un petit-bourgeois (très rare), ce dernier remue la queue.

Charité n.f. Programme social d'un gouvernement. Charité bien ordonnée commence par soi-même : cela veut dire qu'avant de distribuer des logements sociaux aux nécessiteux, les ministres ont soin de se loger confortablement eux-mêmes dans des appartements de fonction.

Déontologie n.f. Morale professionnelle des journalistes qui leur interdit de répondre favorablement deux jours de suite à une invitation à déjeuner émise par l'Elysée.

Egalité n.f. Mythe auquel ont longtemps cru les Français et qui les a empêchés de se développer économiquement à la hauteur de leurs talents. Le mot constituait une partie de l'ancienne devise du pays liberté, égalité, fraternité aujourd'hui remplacée par flexibilité, rentabilité, sinon t'es viré.
Partager cet article
Repost0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 06:10

L'an dernier, le compte-à-rebours avait bien fonctionné. Mais là, j'étais en vacances, alors j'ai laissé passer le deuxième anniversaire de www.monorleans.com !

Alors comme l'an dernier, je vais vous infliger quelques chiffres, et faire "un petit tour du propriétaire"...

Concernant le nombre de visiteurs, celui-ci est en nette augmentation, mais sur le net, il suffit de durer un peu et le lectorat augmente tout seul ! Cette année, la hausse s'est faite en deux phases : après une hausse continue jusqu'aux élections présidentielles, il y a eu un petit creux... et c'est reparti pour atteindre les 15000 visiteurs par mois, soit 500 par jour en moyenne, ce qui fait une augmentation de 50% en un an.

Les pages lues - compteur dont je n'ai pas bien compris le mode de calcul - suit une progression un peu plus forte, en passant de 41000 à 79000 pages par mois.

Pour finir avec les chiffres, en un an j'ai commis 403 articles qui ont été commentés 7,4 fois en moyenne.

Et maintenant, le petit tour du blog, avec, pour souvenir, un article par mois, sans autre critère que mon choix perso !

C'est en mars de l'an dernier que j'ai lancé la ballade le long du tram. Ici "la fenêtre qui blogue".
 Un des plus jolis moments militants de la campagne présidentielle : l'inauguration de la rue "Ségolène Royal" à Orléans par le Mouvement des Jeunes Socialistes
 
 En mai 2007, ça flinguait dans les rangs de l'UMP du Loiret... et ça continue aujourd'hui.
 
En juin, je me demandais si le projet de liaison tram-train était abandonnée : l'état du chantier me laisse penser que je n'avais pas tort ! J'y reviendrai bientôt !
 
En juillet, la CNIL a contraint, à ma demande, Florent Montillot à détruire un fichier municipal qu'il utilisait pour sa campagne législative sans se soucier de la Loi.
Apparemment, pour le shériff orléanais, les lois sécuritaires c'est bien, les lois sur les libertés, c'est moins important...
 
En Août, j'annonçais la construction d'un immeuble de 215m de long, avenue de Paris.
J'avais tort : l'immeuble a été revu, et il fera en fait 300 m de long ! J'en reparlerai !
 
Au mois de juin, j'ai été l'un des premiers abonnés à Vélo+... En septembre, j'écrivais mon n-ième article sur les problèmes rencontrés par le génial système par le non-moins génial président de l'AgglO.
Système qui, s'il s'améliore techniquement, connait toujours un flop commercial.
A l'époque, il y avait 300 abonnés annuels. Combien maintenant ?
 
En octobre, j'annonçais que la gare fuyait, et pas qu'un peu ! Après de couteux travaux, dont on aura sans doute un jour le montant, elle ne fuit plus.
Maintenant, ce sont d'autres problèmes sur le sol : ils vont engendrer de nouvelles dépenses ! (la suite bientôt sur www.monorleans.com !)
 
En novembre, j'annonçais la démolition de la place de la Zac Coligny, pourtant neuve, et qui a été depuis, entièrement refaite... pour déplacer les stations de tramway qui gênaient la perspective ! Pas grand monde n'a été ému par ces dépenses inconsidérées...
 
En décembre, je montrais un marché de Noël recroquevillé, à l'image de notre ville dont l'économie n'est pas des plus dynamiques !
En janvier, les lycéens et les profs du lycée Château-Blanc venaient manifester pour Mourad, un jeune marocain expulsé vers son pays d'origine.
Depuis, Mourad n'est toujours pas revenu, et on ne voit pas comment il pourra passer son diplôme dans deux mois. Rappelons qu'il avait pourtant reçu une bourse au mérite de l'Inspection académique !
 
 En février, j'expliquais que le MoDem du Loiret n'était qu'une variable d'ajustement pour l'UMP locale... Il en pense quoi, leur président départemental, maintenant ?

Partager cet article
Repost0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 07:24
C'est Charb qui l'a écrit. Charb n'aime pas les gens, et n'aime surtout pas Sarko.

Il écrit (et dessine surtout !) dans CharlieHebdo.

Et il publie aujourd'hui son Dico Sarko "L'indispensable manuel de survie en Sarkozie".


Alors pendant quelques jours, vous aurez droit à une définition tirée du DicoSarko.

Aujourd'hui :

ABSTENIR (S') v. pron. Voter Sarkozy tout en restant devant la télé. Ne se dit pas de l'ex-femme du Président. On dira plus prudemment: au deuxième tour de la présidentielle, Cécilia est restée devant la télé.
Partager cet article
Repost0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 06:26
ni_pauvre_ni_soumis-copie-1.jpgC'est un collectif qui regroupe près d'une centaine d'associations qui lance le pacte "Ni pauvre, ni soumis" pour exiger l'instauration d'un revenu d'existence ; parmi les plus connues : l'APF (Association des Paralysés de France), Act-up, FMO (Fédération des maladies orphelines), AFH (Association Française des Hémophiles), ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural), AIDES.

Après l'annonce de la hausse de 5% de l'AAH (allocation adulte handicapé), ce collectif est en colère puisque ce montant maintient les personnes handicapées sous le seuil de pauvreté.

Et pourtant, l'actuel Président de la République écrivait ceci dans son programme : "Dans la cinquième puissance du monde, le minimum vieillesse et l’allocation pour adulte handicapé ne sont même pas au niveau du seuil de pauvreté. Pouvons-nous l’accepter?" Apparemment, oui, il l'a accepté !

Jean-Marie Barbier, Président de l'APH présente dans cette video les objectifs du collectif :

Partager cet article
Repost0
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 06:29

chauffage_urbain.jpgUn honorable lecteur m'a contacté il y a quelques temps pour me parler de sa facture de chauffage.

Son appartement, situé dans un de ces immeubles construits après guerre en centre-ville, bénéficie du service public de la chaufferie centrale.

Dans toutes les villes de France, ce système est à la fois économique et écologique.

Pour l'écologie, je ne sais pas ce qu'il en est, mais pour l'économie, notre lecteur se plaint.

Pour un appartement de 80 m2, ses factures de janvier et février s'élevaient à plus de 160€ pour l'une et plus de 180€ pour l'autre !

J'ai voulu comparer avec les factures reçues par d'autres résidents d'immeubles similaires, situés aussi en centre-ville. Dans cet autre appartement situé non loin, et de construction et d'aménagement similaire, la facture de janvier dépasse les 130€.

Les tentatives de demandes d'explication se sont soldées par un "C'est fixé par la mairie". Ce qui, si c'est sans doute en partie vrai, n'est pas suffisant.

Tout habitant qui a dépassé le cap de l'école primaire se dit qu'en regardant sa facture d'un peu plus près, il comprendra.

Et voici ce que le premier résident voit pour explication de sa facture :

sodc_1-copie-1.jpg

Le second, qui semble bénéficier d'un tarif un peu plus avantageux, le doit sans doute à deux formules de calcul qui ne sont pas plus simples, loin de là :

sodc_2-copie-1.jpg
sodc_3-copie-4.jpg
Et là, les résidents comprennent qu'on ne les renseigne pas par téléphone : personne n'est capable d'expliquer une formule aussi fumeuse !

Je le disais au début de cet article : dans toutes les villes qui ont installé un réseau de distribution de chaleur, cette solution est à la fois utile du point de vue de l'environnement, et économique pour tous.

Il ne faudrait pas qu'une telle opacité dans la facturation éloigne les orléanais de ce système, dont on sait qu'il est déjà attaqué par les autres fournisseurs d'énergie !

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 13:59

Il est des rencontres rares. J'en ai fait une samedi après-midi à Paris : Caroline Fourest.

Mon inculture tragique faisait que je n'avais lu aucun de ses bouquins, que je ne l'avais jamais vue à la télé (que je regarde si peu !), et que, n'écoutant pas France Culture, je n'avais pas entendu sa chronique du vendredi à 7h25.

Elle a un blog, je ne vais donc pas copier-coller ici ce que vous pourrez découvrir par vous-même.

Je vous mets simplement ici, quelques videos, et je file acheter son bouquin "La tentation obscurantiste" qui a reçu à la fois le prix Jean-Zay et le prix du livre politique 2006.

 Invitée de l'émission "Les mots de minuit" elle présente son livre "Le choc des préjugés sécuritaires et victimaires" 
 Invitée du journal télévisé de France 3, elle explique sa position sur la proposition sarkozyste du parrainage d'enfants de la shoah.
A l'occasion des 25 ans d'HES, elle explique la différence entre les combats universalistes et communautaristes
Partager cet article
Repost0
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 07:03

C'est vraiment pas de chance ! La loi évolue - trop doucement-  et force les hommes à faire de la place pour les femmes au sein des exécutifs locaux...

Où en est-on après les votes qui ont eu lieu ces jours-ci dans les différents conseils municipaux ?

Dans l'AgglO, sur 22 communes, seules 2 sont dirigées par des femmes : Bou et Boigny sur Bionne, deux communes de gauche.

Pour ce qui est des premiers adjoints, 7 femmes ont accédé à ce poste.

Dans les 7 communes de gauche, 5 femmes sont premières adjointes.

Dans les communes de droite (toutes les autres, soit 15 !), seules 2 femmes ont obtenu cette place : à Fleury et à Ormes ! Et surtout pas à Orléans, où les adjoints "de première ligne" sont tous des hommes : Olivier Carré, Florent Montillot, Michel Martin. Alexandrine Leclerc et Martine Grivot, qui croyaient en être... n'avalent que leur première couleuvre.

Je me souviens que lors d'un débat télévisé de la campagne législative, le patron de l'UMP locale expliquait qu'il n'y avait que des hommes candidats "parce qu'on a choisi la compétence", ce qui sous-entendait qu'aucune femme compétente n'existait à l'UMP. Quel mépris !

Je me souviens qu'il y a quelques jours, alors que j'accompagnais Micheline Prahecq pour ses premiers pas de conseillère générale dans l'antre masculine qu'est l'Hôtel du Département, le président de cette institution (et aussi patron de l'UMP locale...) l'a saluée d'un "Bienvenue Madame le conseiller général". Alors qu'elle demandait d'être qualifiée de "Conseillère générale", le représentant local de Sarko lui répondit "ça, on ne peut pas", englobant sans doute dans ce refus la majorité de ses collègues hommes qui gloussaient en voyant une femme de plus dans leurs rangs. Une femme de plus, ce qui ne fait jamais que 3 face à 38 hommes !

Le résultat, c'est que la France est le 54ème pays pour la place des femmes en politique... Et si la gauche ne fait sans doute pas tout ce qu'elle pourrait faire, on peut dire que la droite, elle, fait tout pour éloigner les femmes !

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs