Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 18:10
En juin 2007, c'était à celui qui se disait le plus près de Sarko... Être à droite, mieux, être de l'UMP était une qualité revendiquée, et on se souvient de la guerre entre les "je suis plus Sarko que toi !"

Maintenant, silence... Les candidats de droite ne savent plus comment se déguiser pour surtout ne pas dire qu'ils sont de droite, surtout ne pas dire qu'ils sont de l'UMP.

Exemple avec 3 bulletins de vote qui ne manqueront pas de laisser perplexe quelques électeurs...

undefined

Joël VIAU, officiellement investi par l'UMP, et qui ne cesse de le répêter depuis qu'Eric Doligé l'a convaincu que ça n'était pas une infamie, a tout bonnement "oublié" de le préciser sur son bulletin de vote, troquant toute référence au parti de Sarkozy contre une "Union de la Majorité Départementale"...

undefined


Dans le même canton des Carmes, celui qui semble être considéré comme son principal adversaire par Joël VIAU est Jean-Pierre GABELLE, officiellement investi par le MoDem, et tout aussi officiellement soutenu par l'UMP Serge GROUARD... Remarquez, là encore, comment ce candidat de droite est fier de son appartenance : Il a écrit MOuvement DEMocrate en tout petit, et il a troqué l'orange du MoDem contre un bleu roi, afin de bien ressembler à un bon bulletin de droite ! On comprend mieux pourquoi certains militants du MoDem ont décidé de le "dézinguer" dès les élections passées...

undefined

A St-Marc-Argonne, les électeurs vont penser qu'il n'y a pas de candidat de droite : Grégoire MALLEIN, membre du Parti Radical est l'URIC de l'Argonne ! "Candidat d'Union Républicaine dans l'Intérêt du Canton", rien que ça... Celui qui s'entête à dire partout qu'il est radical socialiste, confond l'histoire de son parti avec la réalité de la politique qu'il soutient : une politique réactionnaire, ultra-libérale qui ferait se retourner dans leur tombe les RadSoc historiques. Non, non, il faut le dire et le redire, Grégoire Mallein est le candidat officiellement investi par l'UMP, la maison-mère du Parti radical !

Alors dimanche prochain, pas de tromperie sur la marchandise, pas d'arnaque : les candidats socialistes et verts l'ont écrit sur leur bulletin !
Partager cet article
Repost0
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 19:17
Peut-être aviez-vous vu cette video :


Alors le gouvernement allemand, plutôt que de se faire piquer un stylo par Sa Sarkozerie, a eu la délicate attention de lui offrir celui qu'il venait d'utiliser !

Avec une petite remarque bien sentie d'Angela Merkel : "C'est pour ta collection" !

Partager cet article
Repost0
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 16:18

undefinedLe vent aurait-il tourné, pour que Jacques Camus, patron de La Rep, utilise cette formule au sujet du maire d'Orléans ?

J'en ai bien l'impression en lisant l'article publié sur www.orange.fr mercredi dernier. Sur quoi s'appuie Jacques Camus ? Je ne sais pas, sans doute sa grande expérience de la vie politique orléanaise. Et, pour ajouter à la rumeur, l'article indique "Des sondages lui (J.P Sueur) donnent même une légère avance".
 
Voici cet article que je reproduis ici in extenso :

Orléans : Grouard et Sueur jouent le match retour

Tous les mercredis, nous analysons avec un acteur de la presse régionale les enjeux des municipales dans sa ville. Aujourd'hui, Jacques Camus, éditorialiste à La République du Centre, nous éclaire sur la bataille d'Orléans.

A Orléans, d'une élection à l'autre, les hommes ne changent pas. A droite, Serge Grouard, 48 ans, maire depuis 2001. A gauche, Jean-Pierre Sueur, 60 ans, "socialiste rocardien", 1er magistrat entre 1989 et 2001. "Deux candidats bien implantés dans la vie orléanaise", observe Jacques Camus. Le duel s'annonce serré dans cette ville qui a voté à 51,7% pour N.Sarkozy: "c'est du fifty-fifty". On disait pourtant le socialiste "ringard, has been" il y a encore quelques mois. Mais il "est revenu au combat animé de la foi du charbonnier", note J.Camus. Des sondages lui donnent même une légère avance.

"Le fauteuil s'est transformé en chaise pliante"

Cette année, le socialiste a deux atouts, constate Jacques Camus: sa liste et le contexte national. "Il conduit une formation de rassemblement" (à l'exception de LO) "qui lui apporte un coussin de voix qui lui manquait en 2001", constate le journaliste. Par ailleurs, "l'électorat de gauche, animé par la volonté de sanctionner le gouvernement, pourrait se mobiliser". Quant au maire, "à l'image de Nicolas Sarkozy, il n'a peut-être pas su donner assez de majesté à sa fonction d'édile". Donné favori, son fauteuil "s'est transformé en chaise pliante mais pas encore en siège éjectable".

Le rayonnement de la ville au coeur de la campagne

En 2001, Serge Grouard avait en partie gagné sur le thème de l'insécurité, note J.Camus. Sur ce dossier, "son bilan est positif" avec" une baisse de la délinquance de 46%". Un recul obtenu à coups d'arrêtés anti-mendicité "que Sueur fera sauter s'il est élu". Cette année, le "développement durable et le rayonnement de la ville" dominent les débats. Quand "Jean-Pierre Sueur mise sur la culture, Serge Grouard axe davantage sur le sport avec la construction de la 2e plus grande salle de sport de France". Mais "quand on parie sur le sport, ça marche que quand ça gagne", conclut le journaliste.


P.S : j'ai oublié de préciser que je dois cette information à un des Signes du Lac !!! Toute mes excuses au génie qui a trouvé ça ! ;-)
Partager cet article
Repost0
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 05:24

undefinedIl n'y a pas que Miguel ! Sa Béatitude Canoniale aussi, fait du ski : il glisse, il glisse, et de plus en plus vite, à en croire les sondages qui, semaine après semaine, décrive sa dégringolade. Le dernier en date, qui parait aujourd'hui dans Libé, donne 37% d'avis favorables et 59% d'avis défavorables. Du jamais vu pour un président élu il y a moins d'un an !

Pour consoler l'électeur de droite, certains médias nous répètent que "ça va mieux pour le Premier ministre". En effet, 53% des personnes interrogées ont un avis favorable pour le grand silencieux, contre 40% qui ont un avis défavorable.

On entend ainsi que les français rejetteraient la personne et la communication de l'omni-Président et pas sa politique.

Et pour le coup, d'enfoncer encore un peu plus Sa Sarkozerie :
- 74% des français jugent qu'il ne se contrôle pas assez
- 73% qu'il affiche trop sa vie privée
- 66% qu'il est trop direct avec les gens

Mais côté politique, ça n'est pas mieux :
- 71% jugent qu'il ne mène pas une politique efficace pour le pouvoir d'achat
- 60% qu'il ne lutte pas efficacement contre le chômage
- 49% qu'il ne respecte pas l'indépendance de la justice

Le résultat, à une semaine des municipales, en est que près de 2/3 des français ont décidé que cette élection avait "aussi" un caractère national :

- 25% veulent en profiter pour soutenir Nicolas Sarkozy et son gouvernement
- 37% souhaitent en profiter pour sanctionner l'exécutif

-31% gardent à l'élection municipale un caractère purement local

Apparemment, Sa Sarkozerie va entrainer quelques uns de ses supporters dans sa chute...

Partager cet article
Repost0
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 19:39
undefinedDébut janvier, le magazine Le Point a envoyé à tous les candidats déclarés aux municipales des grandes villes un questionnaire en 5 points.
 
Apparemment les élus et les futurs élus ne sont pas très enthousiastes pour répondre puisque, pour obtenir 106 réponses sur 325 demandes il a fallu à l'hebdomadaire des centaines de courriers, mails, fax et appels téléphoniques.

Ont-ils des choses à cacher ? Considèrent-ils que ça ne regarde pas les médias ni les citoyens ? On ne le saura évidemment pas...

En tout cas, pour Orléans, seul Jean-Pierre Sueur a répondu à l'enquête en déclarant 51 534€ de revenus imposables annuels et 550 000 € de patrimoine.

undefined

note : le rond rouge indique que le candidat n'est pas assujetti à l'ISF

Un peu de transparence n'a jamais fait de mal...

Partager cet article
Repost0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 16:42

undefinedEn période électorale, les candidats ont le choix : soit ils prennent les habitants pour des cruches interchangeables qu'il suffit de remplir du même discours à peine adapté; soit ils les considèrent comme des citoyens, aptes à juger des propositions qu'on leur fait, pour leur vie quotidienne comme pour leurs aspirations.

Serge Grouard a clairement opté pour la première solution, quand on voit les tracts qu'il fait distribuer actuellement.

Ainsi annonce-t-il aux orléanais qu'il fera refaire leur rue. Et nouveauté dans la campagne, Serge Grouard utilise pour cela le publipostage !

Le même tract pour tous ! Mais avec des trous... remplis du nom de la rue et du quartier... et hop ! On fait croire aux orléanais qu'on s'intéresse à leur rue, alors qu'ils ne sont qu'une occurrence d'un publipostage...

Rue des murlins, rue de Patay, rue du Bourdon blanc... et sans doute beaucoup d'autres ! En fait, toute la liste des rues non entretenues depuis qu'il concentre le plus gros du budget de la voirie au centre ville.

Un moyen simple de prendre les orléanais pour des cruches... mais les cruches n'aiment pas ça !

Partager cet article
Repost0
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 05:35

undefinedLe Maire de Paris, Bertrand Delanoë, sera à Orléans ce soir pour soutenir l'équipe "Orléans gagnant pour tous" à une semaine du 1er tour de l'élection municipale.

Rendez-vous ce soir, vendredi 29 février, au Centre de Conférences (place du 6 juin 1944, entre le théatre et l'avenue Jean Zay), à 18h30.

Le parking est garanti pour les personnes à mobilité réduite (parking en sous-sol), et la traduction en Langue des Signes Française (LSF) sera assurée pour les personnes sourdes.

Partager cet article
Repost0
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 05:20
undefinedC'est à Lyon que ça se passe, et c'est www.rue89.com qui relate cela.

A Lyon, une liste du MoDem a été invalidée par le préfet, car un des colistiers était aussi sur la liste du FN.
A Vénissieux, non loin de là, c'est une liste Lutte Ouvrière qui a été invalidée, toujours parce qu'un de ses colistiers était sur la liste FN.

Pas de risque à Orléans, puisqu'il n'y a pas de liste d'extrême droite. Pas d'extrême droite, mais la droite extrême est là quand même, avec un candidat MPF sur la liste Grouard. Et elle ne s'est pas infiltrée, on l'a invitée ! Au moins, les électeurs de la droite extrême sauront-ils qui défend leurs valeurs !
Partager cet article
Repost0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 20:10

On ne s'étonne plus du jeu de cache-cache auquel se livrent les candidats de l'UMP : pas d'étiquette, pas de "droite", pas de logo. Et surtout, surtout pas de référence à Sa Sarkozerie !

On s'étonnera, par contre, du fait que les deux candidates présentées comme des transfuges de la gauche sur la liste Grouard, sous l'étiquette "Gauche moderne", essayent, tant bien que mal, de se planquer.

Peut-être est-ce pour éviter que quelques électeurs suivent le conseil donné par certains de rayer leur nom ?

En tout cas, Marie-Thérèse Pilet Duchateau a perdu son château, et n'apparait plus sur le bulletin de vote "Grouard" que sous le nom de son ex-mari.

Et pour ce qui est de Liliane Coupez, elle s'est (re)transformée en Liliane Boniface !

Tout cela sent le courage à plein nez.

Tout cela, évidemment, pour ajouter de la clarté et de la transparence dans la liste UMP-MPF-MoDem !

Partager cet article
Repost0
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 20:05

undefinedLa internacia lingvo estas la lingvo de paco. Ĝi ebligas kontaktojn demokratajn, ĉar la dialogantoj estas egalrajtaj pro tio ke Esperanto ne havas politikajn aŭ historiajn ligojn kun iu ŝtato. Lingvo de iu nacio ne povas esti lingvo internacia. Tiukaze la denaskaj parolantoj de tiu lingvo havus avantaĝon vidalvide al personoj el aliaj nacioj. Eŭropa Unio komprenis tion kaj privilegias neniun lingvon rilate al aliaj, sed el tio rezultas tre signifaj elspezoj kaj nekontentiga komunikado pro la tradukado.
pour ceux qui ne savent pas lire, ça s'écoute ici

  En Afganio, Esperanto estas instruata en rifuĝejoj kiel "Lingvo de la paco". Ĝi permesas agi sen malamikaj sentoj akiritaj pro historiaj kialoj. En la tendaroj de junuloj el Japanio kaj Koreo, Esperanto kreas novajn kontaktojn surbaze de egaleco. La Internacia Lingvo, instruata kune kun komputilaj konoj al reprezentantoj de indiĝenaj popoloj, ebligas al ili spertointerŝanĝon pri protektado kaj validigo de siaj rajtoj.
ça s'écoute là

  UNESKO bone komprenis ke Esperanto havas la samajn celojn kiel ĝi: libera cirkulado de informoj ĝenerale kaj progreso en la edukado, en la sciencoj kaj kulture. Pro tio, la monda organizo voĉdonis du rezoluciojn, en 1954 kaj en 1985, atentigante pri la pozitivaj klopodoj de Universala Esperanto-Asocio (UEA).
ça s'écoute là

  UEA festos sian centjariĝon en 2008. Pro tiu okazo kaj pro la jam menciitaj kialoj, ĝi estos proponita kandidato por la Nobel Pacpremio. Tion rajtas iniciati nur parlamentanoj de agnoskitaj ŝtatoj. Tiel faris S-inoj Gisèle Ory, kaj Francine John-Calame, ano de la svisa nacia konsilio.  
ça s'écoute là

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs