Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 07:15
C'est quasiment incroyable, mais il y aura 3 membres de l'équipe actuelle de Serge Grouard comme candidats aux cantonales aux Carmes :

- le candidat officiel de l'UMP, Joël VIAU, conseiller municipal de Serge Grouard, mais pas soutenu par lui
- le candidat officiel du MoDem, Jean-Pierre GABELLE, adjoint de Serge Grouard et soutenu par lui
- Jean-François STRULLU, "Montillotiste", et actuel conseiller municipal de Serge Grouard...

J'ai déjà expliqué que le fait que Serge Grouard soutienne, non pas le candidat de l'UMP, mais le candidat du MoDem, était un des effets de la guerre entre le patron de l'UMP dans le Loiret Eric Doligé et le Maire d'Orléans Serge Grouard.

La candidature, confirmée ce matin sur France Bleu Orléans, de Jean-François STRULLU, est un essai de reprise en main par Montillot pour réaffirmer qu'il est "la vraie droite", et marquer son territoire.

On savait l'équipe municipale actuelle en mauvais point. On ne savait pas qu'ils nous feraient rire jusqu'au bout ! "Avec eux, tout est possible" !
Partager cet article
Repost0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 20:48
Après les députés d'Orléans, voici, comme il y a 2 ans, le classement des sénateurs, d'après leur activité lors de la session 2007-2008 vue sur le site du Sénat

  Propositions de loi et de résolution Interventions en séance publique Rapports Questions (depuis 1 an)
Eric DOLIGE (UMP) 3 9 1 1
Janine ROZIER (UMP 4 2 1 2
Jean-Pierre SUEUR (PS) 9 13 1 53

Jean-Pierre Sueur, seul parlementaire socialiste fait donc plus, à lui tout seul, que les deux sénateurs UMP !

Je ne peux donc que reprendre le même podium qu'il y a 2 ans... décidément, les parlementaires UMP du Loiret ne risquent pas de coup de fatigue !

undefined

Partager cet article
Repost0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 16:50
C'est pas toujours facile de trouver un titre... Mais vous allez comprendre avec cette photo aérienne du Boulevard de Québec :

undefined


Depuis la construction d'immeubles dans le fameux "îlot de la Râpe" - Zac Coligny, la numérotation des habitations est un peu particulière : 11, 13 (les nouveaux immeubles) puis 1, 3, 5

C'est la première fois que je vois ce genre d'absurdité. Pourtant le décret du 15 pluviose an V, étendu à toutes les villes de France par l'ordonnance du 23 novembre 1823 et imposant la numérotation "par une même suite de numéros pour la même rue" est toujours en vigueur... (c'est beau comme du Fansolo !)

Ce qui nous vaut, à l'angle du boulevard et de la rue de la Bourie rouge, cet astucieux panneau :

undefined

photos CDG

Partager cet article
Repost0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 05:46

Il y a bientôt 2 ans, j'avais publié - bien avant le terrible classement de l'Express - les chiffres de l'activité de nos députés.

Cela fait largement plus de 6 mois que la nouvelle législature a commencé, et j'ai voulu voir si l'hyper-activité présidentielle se ressentait dans l'activité des députés orléanais.

En voici les chiffres, tirés du site de l'Assemblée Nationale :

Circ. Député

Elu depuis

Questions écrites

Propositions de Loi

Rapports

Interventions en séance publique

Interventions en commission

1ère Olivier CARRE (UMP)

2007

2

4

0

0

6

2ème Serge GROUARD (UMP)

2002

8

0

1

1

2

3ème Jean-Louis BERNARD (UMP)

1993

0

28

1

1

2


Il faut donc le constater : les deux députés UMP qui sont bras-dessus-bras-dessous à la mairie d'Orléans sont au coude-à-coude à l'Assemblée Nationale : Ils ne font pas grand chose !

Alors, ils ont droit l'un et à l'autre au célèbre bonnet d'âne !

  undefined

 

undefined 

photos odieusement retouchées
Partager cet article
Repost0
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 18:42
undefinedIls ont un peu l'impression d'être les oubliés du projet Gare.

Alors qu'à l'époque de l'ancienne gare, ils étaient juste en face de la sortie, ils ont accepté, depuis des mois, travaux obligent, d'être exilés au bout du quai 1, avec pour tout local une baraque de chantier.

Ils pouvaient raisonnablement attendre d'un "pole multimodal" qu'on leur fasse une petite place. Ils l'auront... dans des années, quand le bâtiment qui doit être construit le long de l'avenue de Paris sera livré !

Alors en attendant, ils discutent des propositions dont ils ont entendu parler : un local de 10 m2 dans le vieux bâtiment situé le long du quai 1, ou une baraque de chantier améliorée, qui serait installée dans la nouvelle gare.

Oubliés, qu'ils se sentent...

photo CDG
Partager cet article
Repost0
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 17:12
undefinedRoger Karoutchi, secrétaire d'Etat UMP a comparé, lors d'une réunion publique, les attaques contre Nicolas Sarkozy à celles subies par Jean Zay, qu'il qualifie de "mi juif, mi protestant. Ces propos ont été rapporté dans un article du Nouvel Observateur.

Hélène Mouchard-Zay, élue orléanaise, co-listière de Jean-Pierre Sueur, et directrice du CERCIL, lui répond :

Fille de Jean Zay, née en 1940, je n’ai connu mon père que dans la prison de Riom où l’avait jeté le régime de Vichy jusqu’à son assassinat par des miliciens en 1944.
Un journaliste du Nouvel Observateur nous apprend que Roger Karoutchi « n’a pas hésité à assimiler les "attaques" contre Nicolas Sarkozy à celles subies par Jean Zay "mi juif mi protestant" cible de la presse d’extrême-droite sous le gouvernement de Vichy. »

Et M. Karoutchi aurait même ajouté : "Ceci a contribué au fait qu’il soit assassiné. "

Je ne peux taire mon écœurement devant cette assimilation entre, d’un côté, les mises en cause du comportement politique de M. Sarkozy et, de l’autre, les attaques antisémites et les appels au meurtre dont Jean Zay fut la cible dès les années 30 et qui, se poursuivant sous Vichy alors qu’il était emprisonné, le désignèrent aux coups de ses assassins.

Que M. Karoutchi s’abandonne à un total confusionnisme politique et historique, c’est son affaire, et chacun pourra en penser ce qu’il voudra. Mais je refuse à ce Monsieur le droit d’instrumentaliser l’histoire tragique et la mémoire de mon père.

Hélène Mouchard-Zay
Partager cet article
Repost0
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 07:43

undefined


C'est le sujet du dernier ouvrage édité par le Centre d'Etude et de Recherche sur les Camps d'Internement du Loiret (CERCIL). Beaucoup de nos concitoyens ignorent que dans le Loiret, à Pithiviers, Jargeau et Beaune la Rolande on déportait. Des juifs et des tziganes. 

Abraham Zoltobroda était l'un des 15000 juifs enfermés dans les camps du Loiret. Il échappera aux camps de la mort grâce à son "combat acharné pour rester dans la maison des fous".

Grace au courage du personnel médical, il restera à Fleury et ne sera pas déporté.

Ses cahiers ont été rédigés en yiddish - cette langue qu'Hitler s'était juré de détruire - et sont accompagnés, dans le livre publié par le CERCIL, de témoignages de ses proches Camille et Rosa Zoltobroda et d'études historiques de Benoît Verny et Isabelle von Bueltzingsloewen.

C'est juste l'histoire d'un étranger réfugié en France, sauvé par des français agissant dans la plus totale illégalité, par humanité.

A commander auprès du CERCIL.
Partager cet article
Repost0
16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 06:51
undefinedOn l'a découvert quand Mourad Guichard a publié dans Libération un premier article sur la rébellion au centre de rétention du Mesnil-Amelot. Il s'appelle Abou Ndianor, il est prof de math à Orléans, et son histoire est raconté dans un très beau portrait paru dans Libé cette semaine et publié depuis hier soir sur LibéOrléans.

Il fait partie de tous ces étrangers qui se rendent à l'Hôtel de Police ou à la Préfecture parce qu'on les convoque pour "un réexamen de leur demande de régularisation". L'administration française qui piège les étrangers, une réalité dont j'ai déjà parlé ici.

Il faut lire le portrait d'Abou Ndianor, et continuer à se mobiliser.
Partager cet article
Repost0
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 20:33
undefinedC'est clairement du jamais vu : 400 policiers ont été mobilisés pour arrêter 114 sans-papiers, à Paris dans le 13ème arrondissement, ce mardi à 6 heures du matin, et les "transporter" dans plusieurs Centres de Rétention Administrative.

Quel est le sens de cette opération géante d'expulsions, maquillée en opération de lutte contre "le logement suroccupé", alors qu'en fait l'Etat est totalement incapable de respecter ses obligations concernant les foyers de travailleurs ?

C'est sans doute un hasard, mais les 114 "suroccupants" sont quasiment tous maliens. Le Mali, ou Brice Hortefeux était au mois de novembre pour "négocier" un accord sur l'immigration.

Le MRAP rapporte que la porte du directeur du foyer a été fracassée, ainsi que celles de 29 logements.
Il parle de "rafle".

Le Monde en a parlé; Libé aussi.
Partager cet article
Repost0
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 18:51
Tout le monde se souvient de l'excellente video sur les Barbacentristes.


Chacun pouvait ainsi se rappeler des paroles de la chanson "ils se transforment à volonté...".

Cette particularité n'a pas échappé à not'bon'maire qui vient de trouver ce qu'il pouvait confier aux élus centristes de droite : les Barbacentristes illustrent à merveille l'affiche municipale pour la St Valentin !

undefined

photo CDG

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs