Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 20:49

J-3

Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 07:49

Tous les jours, toutes les heures, vous entendez les médias vous rabacher que l'UDF n'est pas à droite, mais au centre. Et si les médias ne vous suffisent pas, vous avez les jeunes centristes qui viennent vous le rappeler ici... Ni droite, ni gauche, des promesses de gouverner avec tout le monde, ou avec personne...

Mais les faits sont têtus (c'est comme ça qu'on dit, je crois, dans les discours...) :

Dans la Loire avait lieu ce week-end une élection cantonale partielle, après la condamnation définitive du conseiller général UMP sortant, pour avoir aider des jeunes femmes à obtenir un logement en échange de relations sexuelles...

Et bien la droite n'a pas présenté de candidat ! Enfin, la droite de droite, non. Mais la droite qui se dit au centre, oui : le maire UDF de Chambon-Feugerolles, Jean-François Barnier, est le candidat unique de la droite. Il est évidemment soutenu à la fois par l'UDF (le député Artigues et l'UDF départementale) et par l'UMP : il a le soutien du président de l'UMP locale qui est aussi président du Conseil Général et qui n'est autre que Pascal Clément. Si je me souviens bien il est aussi Garde des Sceaux, et soutien explicite de Nicolas Sarkozy !

Le plus drôle c'est que l'UMP locale titre, actuellement sur son site "Royal/Bayrou ou le retour aux vieilles combinaisons politiques" !

Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 07:17

Voici le troisième volet de ma présentation de la politique éternelle de l'UDF comparée aux propositions du candidat de l'UDF :

L'éducation

"La première chose à faire pour moi est de recentrer le pays sur l'éducation."

"Dire en priorité : vous (les enseignants) aurez les moyens de votre travail."

Toujours le discours de François Bayrou à Orléans, le 25 janvier dernier...

Et pourtant, ce que l'UDF a fait :
- le seul fait notable du ministre de l'éducation Bayrou est la réforme avortée de la Loi Falloux qui remettait en cause les principes de la laïcité scolaire.
- l'UDF a soutenu la politique des gouvernements de droite, depuis 2002, qui a supprimé les emplois jeunes, diminué les postes d'enseignents et ceux aux concours de recrutement, raréfié les moyens pour les structures de soutien aux élèves...

Ce que veut faire François Bayrou :
- Il s'en tient à un discours de reconnaissance
- Il défend les valeurs (le mérite, la liberté pédagogique, l'excellence pour tous, la valeur du diplôme, etc.). Toutes choses justes sur lesquelles tout le monde ne peut que tomber d'accord !
- Mais il est muet ou quasiment sur les moyens. Tout au plus évoque-t-il des économies à faire dans "l'administration de papier, cet immense poids en France".

Avouons que c'est un peu court !

Les exemples sont multiples, le "système" de François Bayrou est toujours le même : dire que les autres n'ont pas de solution, oublier ce qu'a fait et ce que fait l'UDF, s'en tenir à des généralités, en reprenant un peu du projet de Ségolène Royal, et beaucoup de celui de Nicolas Sarkozy... mais surtout sans le dire !

Partager cet article
Repost0
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 21:19

Nouvelle étape de notre promenade le long du tram, entre les stations République et De Gaulle (avec un D majuscule, c'est du flamand !)

Ils appellent ça des cariatides... des femmes qui tiennent un balcon sur leur tête !

Et pourquoi pas des éléphanteaux qui tiendraient un blog pendant qu'on y est !

 On passe très souvent devant ce genre d'endroit à Orléans : un immeuble d'architecture classique, fin 19ème, et hop un immeuble beaucoup plus moderne dont on trouve la photocopie dans beaucoup de rues du centre ville...
 ...comme ici, place du Martroi. Tous ces immeubles datent de "la reconstruction". Orléans a été plusieurs fois bombardé et incendié pendant la deuxième guerre mondiale, et tout son centre en a été bouleversé.
 Encore des cariatides ! sur un des immeubles les plus connus d'Orléans, à l'angle des rues de la République et Bannier. "La rotonde" abritait auparavant un café. Mais comme l'autre immeuble du bas de la rue de la Rep', ces deux anciens cafés se sont transformés en boutiques de chaussures...
Le piédestal de la statue de Jeanne d'Arc est ornée de scènes racontant la vie de la Pucelle... A y regarder de plus près on s'aperçoit que les chevaux n'ont plus de pattes, Jeanne, plus de bras...
 C'est pourquoi les bas-reliefs du bas ont été remplacés par des moulages en résine. Des abrutis continuent à en casser des morceaux (en souvenir ?) mais au moins, les moulages peuvent être refaits...
 Nous ne sommes pas dans une église, mais sous la place du Martroi. L'arc en maçonnerie est la partie extérieure des fortifications d'Orléans sur laquelle venait s'appuyer le pont-levis de la porte Bannier. Cet ensemble très impressionnant a été découvert lors des travaux de la place du Martroi et est visible depuis le parking souterrain.
 En resortant du parking, le vendredi, on peut découvrire l'agréable marché aux papiers : livres, cartes postales, gravures. Et il faut en profiter car c'est le seul marché hebdomadaire de l'hyper-centre !

 Après avoir quitté la place du Martroi, depuis le bas de la rue des minimes, on aperçoit cette étrange église. Là encore, la guerre est passée par là. Ce bâtiment qui, depuis le début du 20ème siècle abrite les archives départementales a été entièrement détruit par le feu... avec les archives qu'il contenait !

N'hésitez pas à le contourner par le nord, et vous verrez l'ancien cloitre du couvent des minimes.

 Nous sommes arrivés à la station De Gaulle.

Les affiches pour l'enquête d'utilité publique Cleo ont été accrochées là... au gros scotch !

photos CDG

Partager cet article
Repost0
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 04:29

Voici le deuxième épisode sur le magicien Bayrou :

 La fiscalité sur le travail

"Je ne m'inscris pas dans la politique actuelle d'allègement de charges sur les bas salaires. Je prétends qu'il faut le faire sur tous les salaires." Voici ce que François Bayrou a dit, le 25 janvier dernier à Orléans.

Ce que l'UDF a fait :
- L'UDF a soutenu dans les faits les politiques qui ont mené à l'affaiblissement du pouvoir d'achat (suppression de la TIPP flottante, augmentation des loyers, perte de pouvoir d'achat des fonctionnaires, etc.)
- Elle n'a jamais remis en question les politiques salariales patronales
- Elle défend la négociation au niveau des entreprises, favorable au patronat, et non à celui des branches professionnelles.

Ce que veut faire François Bayrou :
- Il dit vouloir permettre l'embauche des jeunes et des seniors, mais il ne dit rien sur les moyens.
- Il parle d'exonérations nouvelles (deux emplois sur cinq ans dans chaque entreprise).
- Il ne dit rien sur la nature du contrat de travail, ou plutôt si : il est pour le CNE !

Les exemples sont multiples, le "système" de François Bayrou est toujours le même : dire que les autres n'ont pas de solution, oublier ce qu'a fait et ce que fait l'UDF, s'en tenir à des généralités, en reprenant un peu du projet de Ségolène Royal, et beaucoup de celui de Nicolas Sarkozy... mais surtout sans le dire !

La suite au prochain épisode...

Partager cet article
Repost0
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 20:01

Communiqué de RSF : Des blogueurs français réputés et des militants de Reporters sans frontières ont manifesté, le 15 mars 2007, devant le stand de l’Egypte à l’occasion du Mondial du tourisme. Ils protestaient contre la condamnation du jeune blogueur égyptien "Kareem Amer", le 22 février, à quatre ans de prison. Ils ont accroché au stand des souris d’ordinateur "censurées" et brandi des portraits du prisonnier et des banderoles portant le slogan "Egypte = ennemie d’Internet".

"Nous souhaitons exprimer notre solidarité avec Kareem et montrer que les blogueurs français se sentent concernés par les atteintes à la liberté d’expression, même lorsqu’elles se produisent à l’étranger. Nous souhaitons également inciter la blogosphère française, qui est l’une des plus dynamiques du monde, à se mobiliser en faveur de ce jeune homme. Nous pourrions tous être à sa place si nous vivions en Egypte", ont déclaré les blogueurs.

Les blogueurs ayant participé à l’opération : Fred de Mai (http://fdmai.com), Natacha Quester-Séméon (www.memoire-vive.org), Pierre Etienne Pommier (www.ipol.fr), Carlo Revelli (www.agoravox.fr), Hélène Legastelois (http://monblogdefille.mabulle.com), Christophe Grébert (www.monputeaux.com), Pierre Catalan (http://pierrecatalan.hautetfort.com), Cai Chongguo (http://caichongguo.blog.lemonde.fr), Laureen Martin (http://leblogmedias.rsfblog.org/) and Mry (http://mry.blogs.com).

Abdel Kareem Nabil Suleiman ("Kareem Amer") a été condamné, le 22 février 2007, à quatre ans de prison pour avoir "incité à la haine de l’islam" et "insulté" le président égyptien sur son blog. Reporters sans frontières considère que cette sentence est un message d’intimidation adressé au reste de la blogosphère égyptienne, qui a prouvé ces dernières années qu’elle constituait un contre-pouvoir efficace aux dérives autoritaires du gouvernement.

 Plus d'infos sur le site de Reporters sans frontières

Partager cet article
Repost0
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 04:14

François Bayrou a réussi jusqu'à présent un tour de prestidigitation habile dans la campagne électorale:
- Il fait en sorte que presque personne ne se préoccupe de son programme
- Il accuse les autres de ne pas en avoir, ou pire, d'en avoir un irréaliste
- Il tape à qui mieux mieux sur le PS et l'UMP, sur Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy
- Il enfourche tous les schémas usés du "ni gauche, ni droite"
- Il prône une "union nationale" dont il est bien en peine de dessiner les traits.

En gros, son projet, c'est son positionnement stratégique !

Et pourtant, il est intéressant de regarder quelques unes de ses positions phares et de comparer ce que l'UDF a fait ces dernières années avec ce qu'il veut vraiment faire (dans la mesure où il sort des généralités, ce qui est rare !)

Premier exemple : la dette

Sur la dette, il écrit "Nous avons laissé s'accumuler sur la tête de nos enfants une dette telle qu'il est honteux de leur en laisser la charge".

Pourtant, voici ce que l'UDF a fait :
- Elle a voté toutes les lois de finances depuis 2002 au Sénat, et trois sur cinq à l'Assemblée.
- Elle a voté la réforme sur l'assurance-maladie qui a augmenté la dette sociale depuis trois ans.
- Elle n'a pas remis en cause la politique d'exonération de cotisations sociales : 99,5 milliards en 5 ans !

Et voici ce que veut faire François Bayrou :
- Il n'annonce pas de ressources nouvelles, mais il propose d'exonérer en plus les entreprises sur les deux premiers emplois créés, ce qui aggraverait la politique qu'il dénonce par ailleurs...
- Il invoque seulement "une meilleure gestion" des finances de l'Etat sans plus de précision.
- Il ne défend plus aujourd'hui sa proposition choc : "l'inscription dans la Constitution de l'interdiction pour tout gouvernement de présenter un budget en déficit de fonctionnement", ce qui est hautement démagogique et ne présence aucun caractère de réalité pour aucun gouvernement dans le monde...

Les exemples sont multiples, le "système" de François Bayrou est toujours le même : dire que les autres n'ont pas de solution, oublier ce qu'a fait et ce que fait l'UDF, s'en tenir à des généralités, en reprenant un peu du projet de Ségolène Royal, et beaucoup de celui de Nicolas Sarkozy... mais surtout sans le dire !

La suite au prochain épisode...

Partager cet article
Repost0
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 10:31

Pendant longtemps la droite nous a fait croire qu'elle combattait l'immigration pour des raisons économiques. L'argument économique semblait "honnête", même si elle s'alignait en cela sur le discours de l'extrême droite : 4 millions de chômeurs, 4 millions d'immigrés. Cela ressemblait à du simple bon sens...

Vient ensuite la période de la peur : l'immigration devenait la cause essentielle de l'insécurité. D'où une politique incroyable où chaque étranger devenait un coupable potentiel. Il fallait donc combattre les mariages blancs, réduire les possibilités du regroupement familial, rendre extrêmement difficile l'obtention de visa, y compris touristiques, pour les personnes originaires de certains pays. La méfiance devenait la règle.

Maintenant, enfin, la droite montre son vrai visage : l'immigration pose le problème de l'identité nationale. Enfin, elle explique que son vrai problème avec l'étranger c'est qu'il n'est pas comme nous, qu'il n'a pas la même culture, pas la même religion. L'étranger risque de nous changer, une idée affreuse pour la droite !

Je vous propose donc de lire l'article publié sur www.coteboulevard.com : Les historiens et chercheurs en sciences sociales contre les idées de Sarkozy.

illustration : www.anti-sarko.net

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 05:28

Troisième étape, au fil du tram...

Chaque station de tramway comportait, à l'origine, un panneau comme celui-ci pour compléter les explications données par les sérigraphies. Simplement collés, la plupart de ces panneaux ont malheureusement disparu...

Depuis que le projet de liaison tram-train existe, les clients de la Semtao sont accueillis dans cette baraque de chantier, récemment agrandie.

Provisoire, cet accueil est là depuis des années... et surement encore pour longtemps !

Enfant, je pensais que ce genre de photo ne se voyait qu'à New-York ! Une jolie maison du début du 20ème coincée entre deux immeubles poussés trop vite !
L'esplanade de Place d'Arc fut l'occasion de la première colère de not'bon'maire. Une histoire idiote de taille de pavés... Il aurait mieux fait d'être attentif à la qualité de la réalisation des fontaines qui n'ont jamais fonctionné pendant plusieurs années pour cause de fuite ! Elles fonctionnent désormais, enfin !
La rue de la République a été percée à la fin du 19ème siècle pour relier la place du Martroi à la gare. Ce fut l'occasion pour quelques architectes orléanais de réaliser de jolis immeubles, comme celui de "l'Hôtel Moderne", en pierre et en briques, joliment décoré de scènes de "retours de chasse".
Monsieur Duthoit, architecte, a conçu l'ensemble du bâtiment. (La précision, et la photo, sont dédiées à Fansolo !)
Autre objet, bientôt rangé au musée du 20ème siècle, cette plaque d'un futur ex-parlementaire.
C'est le seul bâtiment construit dans les années 80. Il a remplacé un bâtiment historique pour beaucoup d'orléanais : la clinique où des milliers d'entre eux sont nés !

Nous ne sommes qu'au milieu de la rue de la Rep'...

La suite, au prochain épisode !

photos CDG

Partager cet article
Repost0
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 12:18

Deuxième étape de notre balade en tram, entre les stations Antigna et Gares d'Orléans, juste le temps de parcourir l'avenue de Paris entièrement réaménagée pour le passage du tram.

La seule maison qui ait un peu de cachet : à l'angle de l'avenue de Paris et de la rue Eudoxe Marcille. Construite en 1904 elle présente à la fois des sculptures très "art-nouveau" et de jolies mosaïques

La nouvelle gare, en construction.

Il va falloir forcer son imagination pour voir une verrière, alors que le toit en métal se met en place !

Et voici le cube en béton qui sera sans doute entouré de bois et de verre, comme annoncé dans la communication sur le projet.
Prendre une photo au travers de la structure sera bientôt un jeu auquel on ne pourra plus se livrer, la couverture de "bacs métalliques" avançant à grands pas.
Juste au dessus de l'affreux centre commercial, deux horloges indécises... 15h50 ? 17h05 ? Zut, j'ai raté mon train !
Les maisons de Joël Shapiro, qui feront, avec les autres oeuvres d'art posées le long du tram, l'objet d'un article entier. On aime ou on n'aime pas. Moi j'aime bien cette vision de l'architecture et de l'urbanisme fou qu'on voit parfois dans des villes ou des quartiers sans projet. Des maisons sens dessus-dessous, tout un symbôle dans la ville d'Archilab !

photos CDG

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs