Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 12:38

S'il est un endroit où on ne chercherait pas d'humour, surtout de l'humour grivois, c'est bien à l'UDF...

Et pourtant, le blogueur des jeunes de l'UDF manie allègrement le contrepet : "Pas le choix dans la date..." tel est le titre du dernier billet des jeunes centristes du Loiret ! Et au sujet d'une réunion politique... si, si !

Leurs ainés savent-ils décoder les contrepets ?

Je suis certain que les commentateurs de www.monorleans.com vont s'en donner à coeur joie !

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 08:27

La Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT) attribue chaque année des prix aux responsables politiques. Des Tickets Verts pour les élus qui ont eu une action en faveur des transports en commun, et des Tickets Rouges pour ceux qui les ont fait... reculer !

Un "Ticket Rouge" a été attribué à Charles-Eric Lemaignen, président UMP de l'AgglO d'Orléans. Nous citons "in extenso" la mention qui justifie le prix :

"Charles-Eric Lemaignen, président UMP de la communauté d’agglomération d’Orléans, pour sa gestion désastreuse du dossier de la deuxième ligne de tramway de l’agglomération qui débouche sur le choix d’un tracé aberrant et des prévisions de trafic ne justifiant pas le recours à la technique du tramway alors que le potentiel de trafic est comparable à celui de la première ligne."

Et n'allez pas croire, contrairement à ce que dit l'intéressé, que cette association est politisée : elle attribue des Tickets verts à des élus UDF, UMP, et PS et des Tickets rouges sont attribués à des élus... des mêmes partis !

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 08:46

Il faut être ferme sur les priorités ! Les priorités officiellement affichées par la municipalité UMP-UDF-MPF-et plus si affinités d'Orléans sont claires :

  • Embellissement et rayonnement,
  • Animation et proximité,
  • Développement, emploi et réussite éducative

C'est sans doute au nom de ces priorités que la ville a décidé de ne pas financer les travaux de mise au normes des anciens établissements "Pomona", dans le quartier des Acacias. Ces bâtiments sont la propriété de Réseau Ferré de France (RFF), et sont loués par la ville depuis une dizaine d'années pour héberger des associations humanitaires et caritatives : La Croix-Rouge, les Restos du Coeur, Le Secours Populaire, ainsi que l'association Orléans-Parakou Solidarité.

Ces locaux sont très vastes, et permettent à ces associations de réaliser l'ensemble de leurs activités : formation de secouristes et garage des ambulances pour la Croix-Rouge, préparation des repas et stockage des denrées pour les Restos du Coeur, vestiaire pour le Secours Populaire, et préparation des envois vers le Bénin pour Orléans-Parakou Solidarité.

Ces locaux sont vastes, mais en mauvais état : ils nécessitent d'importants travaux de remise aux normes, et même de remise en état, afin de pouvoir continuer à recevoir les associations et leurs bénéficiaires. Le montant estimé des travaux se situe entre 500 000 et 540 000 euros.

RFF ne souhaite pas faire ces travaux, ce qui entrainera le départ des associations. Mais pour aller où ?

Des locaux aussi vastes, aussi accessibles - le tram est à deux pas - existent-ils à Orléans ? La ville annonce qu'elle a demandé aux associations de décrire leurs besoins afin de trouver des locaux appropriés. Mais dans quel délai ? Et dans quelles conditions ?

Au nom de sa priorité pour l'embellissement, la ville a installé pendant quelques mois, rue Royale, pont George V et avenue Dauphine, des fleurs, pour un montant de 300 000 euros.

Ne peut-elle pas, au nom de la plus élementaire solidarité, prendre en charge tout ou partie des 500 000 euros de travaux, éventuellement avec d'autres collectivités ? A-t-elle consulté ces autres collectivités ?

Dois-je répéter ? 300 000 euros pour trois mois de fleurs, et 500 000 euros pour l'hébergement durable d'associations caritatives et humanitaires ! Ai-je bien compris le choix de la municipalité ?

Ou le problème est-il ailleurs ? Un tel emplacement, desservi par les lignes de chemin de fer aurait-il une destination plus lucrative que l'hébergement d'associations caritatives ?

S'occuper des fleurs ou s'occuper des pauvres, il faut parfois choisir !

photo CDG

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2006 5 08 /12 /décembre /2006 15:17

Le prochain Conseil d'AgglO aura lieu dans la salle du Conseil de la Mairie d'Orléans, le jeudi 14 décembre à 17h30.
L'ordre du jour est disponible sur le site de l'AgglO.

Le prochain Conseil Municipal d'Orléans aura lieu dans la salle du Conseil de la Mairie d'Orléans, le vendredi 15 décembre à 18h.
L'ordre du jour est disponible sur le site de la mairie.

photo CDG

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2006 5 08 /12 /décembre /2006 12:13

Le vent qui souffle aujourd'hui à Orléans, comme sur un bon quart de la France, perturbe sérieusement les préparatifs des fêtes de fin d'année.

Le marché de Noël a souffert : un des chalets n'a plus de toit, et par mesure de sécurité, l'ensemble du marché est fermé.

Les nouvelles décorations installées rue de la République ont, elles aussi, souffert de la tempête : plusieurs ont été tordues, voire cassées, et toutes sont en cours de démontage par les services de la ville.

Ces conditions météo risquent fort de perturber l'installation des stands du téléthon qui continuait néanmoins ce matin.

photo CDG

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 03:54

Il faut lire La République du Centre. Si le quotidien-unique sert parfois de journal municipal, il ne faut pas oublier qu'il a très peu servi à l'Arlésienne du Palais-Bourbon pour nous parler de son activité législative... et pour cause : elle est ectoplasmique !

Sauf depuis quelques jours. En effet, le bon Serge en a assez de lire partout qu'il ne fait rien comme député, alors, depuis que Sarko s'est lancé dans son n-ième texte sur la délinquance, il a rejoint les bancs de l'Assemblée Nationale.

Mais comme tous les petits nouveaux, il ne connait pas le règlement !

Il s'est plaint, dans l'édition du 2 décembre du quotidien-unique que les séances de nuit étaient trop tardives ! Ben oui, la nuit, c'est tard !

Alors, de la même façon qu'il avait pu, grace au plan publié sur www.monorleans.com, trouver le Palais-Bourbon, je ne saurais qu'encourager le chouchou de la madrague a lire "Le régime des sessions et des séances", cela lui permettra de savoir que "le Règlement de l'Assemblée nationale prévoit que celle-ci tient séance chaque semaine le matin, l'après-midi et la soirée du mardi, ainsi que l'après-midi et la soirée du mercredi et du jeudi. Les horaires des séances sont fixés comme suit : de 9 heures 30 à 13 heures le matin, de 15 heures à 19 heures 30 l'après-midi et de 21 heures 30 à 1 heure le soir." et, comme le précise le site du Parti socialiste du Loiret, cela depuis un siècle !

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 07:02

La ville d'Orléans et l'AgglO continuent à nous faire croire qu'ils font quelque chose pour faciliter la circulation des cyclistes.

Après la rue de la Bretonnerie, où la piste cyclable passe sous les voitures, après le pont George V, où les vélos circulent librement, mais seulement le dimanche après-midi, il est urgent de protéger les cyclistes ! Peut-être s'est-on, enfin, aperçu que leur vie était en danger.

Du coup un drôle de panneau a fait son apparition sur un lampadaire du pont George V qui ordonne aux véhicules de respecter une distance, réglementaire, d'un mètre en doublant les vélos.

Vous êtes déjà passé sur le pont George V, vous ? Vous pensez vraiment qu'une voiture peut laisser un mètre à sa droite entre elle et un vélo ? Oui ! à condition de rouler sur la voie du tramway !

Et nous retrouvons le problème, maintes fois signalé, de la coexistence impossible entre tramway, voitures, vélos, et piétons sur le pont George V...

Mais les élections approchent, et on ne peut qu'espérer que la municipalité grouardienne se convertisse enfin à l'idée de faire une passerelle pour les piétons et les vélos ! Comme cela avait été prévu... lors de la réalisation du tramway !

photo CDG

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 22:59

Il y a des jours plus difficiles que d'autres quand on est maire d'Orléans. Un jour on se fait remettre un joli ruban pour ses discours sur le développement durable, et le lendemain on reçoit une lettre recommandée du tribunal...

Dans cette lettre, le tribunal administratif d'Orléans explique qu'il a décidé, dans une décision lue le 28 novembre 2006 que la délibération autorisant en 2003 le maire à signer le marché de la restauration scolaire est annulée. Cette délibération a plusieurs années, mais il n'empêche que le tribunal a relevé deux raisons d'annuler cette décision :

- le contrat signé avec la nouvelle société lui permet de faire beaucoup plus de repas que ce qui était dans l'appel d'offre : 1 750 000 au lieu d'un million dont 750 000 qu'elle revend à l'extérieur,
- les conditions d'entretien et de réparation du matériel ne sont pas, dans le contrat, aussi contraignantes pour le délégataire que dans l'appel d'offre.

Ce qui a amené le tribunal à considérer qu'il faudrait refaire l'appel d'offres, car du coup toutes les sociétés n'ont pas été traitées de la même façon, et refaire le marché, et tout le toutim !

Si vous ajoutez à cela que le Maire avait choisi la société Sogeres alors que la commission d'appel d'offres avait considéré que cette société n'était pas la mieux placée, on a de quoi rester pantois !
Il avait beau essayer de nous expliquer que la Sogeres proposait de meilleurs légumes et du "veau de l'Aveyron", ça avait laissé les élus... sur leur faim !

Bon, évidemment, le Maire peut toujours faire appel de la décision... mais ça ne l'empêchera pas de devoir donner, après 3 ans, quelques explications !

Pour voir le texte complet du jugement, cliquez ici

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 04:44

Les leaders maxi-mots de l'UMP n'en finissent pas de commenter le voyage de Ségolène Royal au Liban, en Israel, et en Palestine. Plutôt qu'essayer de leur répondre, je préfère publier ici le message reçu dimanche de Ziad Medoukh, du Centre Culturel Français de Gaza :

Bonjour de Gaza

Je vous envoie quelques photos de la rencontre faite au Centre culturel Français de Gaza entre nos étudiants au département de français à l'université Al-Aqsa avec Ségolène Royal en visite officielle à Gaza ce dimanche.

La rencontre a été très importante pour nos étudiants qui ont exprimé leur volonté de continuer à apprendre le français comme signe d'ouverture sur le monde extérieur et cela en débit de toutes les difficultés liées à l'occupation israélienne à Gaza.

Madame Royal a promis de développer des liens et des échanges entre les jeunes étudiants français et les jeunes palestiniens.Mais elle a confirmé sa position pour une reprise des aides financières au peuple palestinien.

Monsieur Ziad Medoukh;le chef du département de français de l'université Al-Aqsa a remercié Madame Royal pour cette visite,il a remercié également le Consulat français à Jérusalem ainsi que le Centre culturel français pour leurs efforts.Il  a insisté sur le développement des relations franco-palestiniennes dans tous les domaines surtout les échanges culturels.

Amitiés de Gaza la résistante

Ziad

photo : centre culturel français de Gaza

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 05:16

On sait que la communication municipale est un exercice dans lequel excelle not'bon'maire. Orléans.mag, l'organe officiel de la mairie, est la vitrine de la politique municipale dans toutes ses facettes. Vraiment toutes ses facettes puisque depuis quelques numéros la tribune de l'opposition a même été supprimée sous des prétextes électoraux qui concernent l'arlésienne du Palais-Bourbon et pas son opposition municipale.

Mais cela ne suffisait plus. Les élections approchent et il fallait renforcer la communication municipale. La solution fut vite trouvée : ce samedi, dans les rues d'Orléans, des jeunes avaient été recrutés pour nous distribuer un journal "offert par la mairie". Il s'agissait de... La République du Centre !

Comment le seul quotidien régional peut-il garder son indépendance en étant acheté par la mairie puis distribué gratuitement dans les rues ? La convocation de la presse régionale par le ministre-de-tout pour annoncer sa candidature à l'élection présidentielle a-t-elle tant séduit la direction de La Rep' ?

L'Etat UMP s'est mis en place depuis 5 ans, la ville UMP, aux abois, fait de même !

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs