Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 12:03
Voici deux questions posées lors du Conseil municipal du 30 mai 2008 par Ghislaine Kounowski et Baptiste Chapuis, membres de l'opposition, sur les Conseils de quartier et les Conseils d'école :

Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 17:39
Le point 46 de l'ordre du jour du Conseil Municipal du 30 mai concernait "le déport de visualisation par caméras fixes vers le Centre de Sécurité Orléanais."

L'occasion pour l'opposition municipale de demander un point sur la vidéo-surveillance.

Voici les prises de parole :
Florent Montillot (majorité), pour la présentation de la délibération (1min.)
Baptiste Chapuis (opposition), pour la position de l'opposition (2 min.30)
Marie-Denise N'Ganga (opposition) (0min.20)
Charles-Eric Lemaignen (majorité) (1min.50)
Florent Montillot (majorité) (4 min.)
Michel Martin (majorité) (2min.30)
Corinne Parayre (majortié) (1min.)
Sophie Ferkatadji (opposition) (0min.40)
Baptiste Chapuis (opposition) (0min.50)
Florent Montillot (majorité) (4min.50)

Ce qui fait un temps de parole de 15min.10 pour la majorité et 4min.20 pour l'opposition.

Pour des raisons techniques de stockage, la vidéo est scindée en deux parties.


Partager cet article
Repost0
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 20:41
Ce fut le principal débat du conseil municipal du 30 mai dernier. Et le plus long : 1 heure !

En voici donc la vidéo complète, découpée, pour des raisons techniques de stockage, en 6 parties.

En résumé la majorité indique qu'il n'y pas d'augmentation des indemnités, hormis la création des conseillers municipaux délégués auprès du Maire, et que l'augmentation de l'indemnité du premier maire-adjoint est compensée par la baisse de celle du Maire.
L'opposition condamne l'augmentation de l'enveloppe globale (700 000 euros sur le mandat) et critique la transmission tardive et incomplète des tableaux.
Le Maire répond en critiquant les attaques personnelles, justifie les indemnités par la complexité des fonctions et l'engagement demandé, effectue plusieurs comparaisons avec d'autres revenus.

Les temps de parole se répartissent ainsi :
Le Maire : 29 minutes 40
Les élus de la majorité : 16 minutes 40
Les élus de l'opposition : 14 minutes 20

Première partie

Prises de parole :
Murielle Sauvegrain (majorité), pour la présentation de la délibération (1min.20)
Baptiste Chapuis (oppposition), pour la position globale de l'opposition (3 min.)
Corinne Leveleux-Teixeira (opposition), sur la transmission de la délibération (1min.40)
Dominique Lebrun (opposition), sur une convention de formation (0min.40)
Murielle Sauvegrain (majorité), pour des réponses à l'opposition (1 min.)
Serge Grouard (maire), pour des réponses à l'opposition (0min.20)
Murielle Sauvegrain (majorité), pour présenter des chiffres de comparaison et attendre l'informatique (2min.20)


Deuxième partie

Prise de parole :
Serge Grouard (maire), sur un tract du PS de La Source et des attaques personnelles (7min.30)


Troisième partie

Prise de parole :
Serge Grouard (maire), sur le travail des élus, la pression subie par les élus, la vie professionnelle et familiale, une comparaison avec les fonctionnaires territoriaux, le discrédit jeté sur les élus, le statut de l'élu (13min.)


Quatrième partie

Prises de parole :
Murielle Sauvegrain (majorité), pour des comparaisons de chiffres (sans l'informatique) (7min.30)
Corinne Leveleux-Teixeira (opposition), sur le plafonnement des indemnités, la comparaison entre les indemnités et les traitements des fonctionnaires (4min.10)
Serge Grouard (maire), en réponse à C.Leveleux-Teixeira sur la présentation du tableau des indemnités (0min.30)


Cinquième partie

Prises de parole :
Serge Grouard (maire), sur le tract PS de La Source, la comparaison de ses indemnités avec son traitement d'administrateur civil (3min.30)
Dominique Lebrun (opposition), sur les indemnités et les moyens des élus de l'opposition (2min.)
Serge Grouard, en réponse aux élus de l'opposition, et pour une comparaison avec les autres communes (2min.30)


Sixième partie

Prises de parole :
Baptiste Chapuis (opposition), sur le statut de l'élu et le tract PS de La Source (2min.50)
Charles-Eric Lemaignen (majorité), sur la transparence, la charge de travail, et la spécificité du débat orléanais (2min.30)
Michel Martin (majorité), sur le plafond des indemnités (2 min.)
Serge Grouard (maire), pour la clôture du débat (2min.20)

Partager cet article
Repost0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 12:57

Les vidéos du Conseil municipal du 25 avril ont été vues plus de 600 fois au total.

Afin de rendre plus pratique la consultation, j'utilise désormais le Jukebox de Dailymotion.

Je créerai donc, pour chaque conseil, un Jukebox accessible grace au menu situé en haut à gauche de mon blog.

Voici le 1er jukebox video du Conseil municipal d'Orléans :

Partager cet article
Repost0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 13:00
Voici la vidéo sur le point 48 de l'ordre du jour du Conseil du 25 avril. Il portait sur la carte scolaire, c'est à dire plus précisément sur les suppressions et les créations de postes d'enseignants.

Voici le libellé de la délibération, telle que résumé sur le document fourni au public :
"Carte scolaire 2008-2009. Ecoles maternelles et élémentaires publiques. Ouvertures et fermetures de classes. Avis à émettre."

Cette délibération se décompose en 5 parties, pour lesquelles un vote par partie sera demandé par Dominique Lebrun, de l'opposition.
Les deux premières parties ont été votées à l'unanimité, et les 3 autres à l'unanimité moins 2 abstentions.

Ont participé au débat, dans l'ordre d'apparition :
Bénédicte Maréchal, de la majorité (5 min.40)
Ghislaine Kounowski, de l'opposition (1 min.10)
Bénédicte Maréchal, de la majorité (10 secondes)
Michel Brard, de l'opposition (3 minutes)
Bénédicte Maréchal, de la majorité (40 secondes)



Conseil Municipal d'Orléans 25 avril 2008 - ODJ 48
envoyé par desportes

A noter : cette vidéo est la dernière que je diffuse du conseil municipal du 25 avril. Les autres sujets ne me paraissant pas particulièrement intéressants.
Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 12:05
Voici un nouvel extrait du Conseil municipal du 25 avril.

Celui-ci porte sur la délibération n°41, dont l'extrait distribué au public disait : "Société IMMOVAL. Entreprise assujettie à la législation sur les installations classées pour la protection de l'environnement. Construction d'un entrepôt de stockage. Avis à émettre."

Sont intervenus, dans l'ordre d'apparition à l'écran :
- Marie Cugny-Seguin (majorité), pour présenter la délibération (1 min.20)
- Jean-Philippe Grand (opposition), (1 min.20)
- Charles-Eric Lemaignen (majorité),  (2 min.20)
- Michel Brard (opposition),  (1 min.40)
- Marie Cugny-Seguin (majorité), (2 min.)
- Florent Montillot (majorité), (2 min.10)
- Jean-Philippe Grand (opposition), (1 min.)
- Dominique Lebrun (opposition), (40 sec.)

Le vote a donné le résultat suivant : unanimité moins 11 abstentions

Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 13:59
Tout le monde connait "Le grand bûcher", l'émission de fin de journée de France Bleu Orléans, à laquelle participent de temps en temps des blogueurs excité ou lamentable.

Mathieu Maillard, son animateur, se demandait, à l'antenne, mercredi soir, si j'avais décidé de filmer le conseil municipal pour faire parler de moi. Il a trouvé la réponse tout seul, puisqu'il a consacré un quart d'heure de son émission à cette question.

Et je vous le dis, entendre parler de soi pendant un quart d'heure à la radio, c'est un peu spécial : je préfère, à tout prendre, répondre moi-même aux questions qu'on se pose à mon sujet plutôt que d'entendre d'autres répondre à ma place.

Mais voila, les médias font bien ce qu'ils veulent, et c'est tant mieux. C'est ainsi que je me suis trouvé coincé, sur un grand bûcher, ce mercredi, entre les PPP, et la publication de "Mein Kampf". Drôle de situation.

Comme quelques uns parmi vous n'ont pas écouté cette émission, et les questions posées, et les réponses données, je vous propose l'enregistrement que j'en ai fait.

Et ensuite, et ce sera un peu long (mais vous n'êtes pas obligé de tout lire !) mes propres réponses à quelques unes des questions pertinentes... ou non !
Voici donc ma participation, à posteriori, à un débat qui me concerne un peu...

Enregistrer le conseil municipal, acte citoyen, gadget, ou moyen de faire parler de soi ?

Sans doute un peu des 3 ! Tout ceux qui arrivent sur mon blog savent pourquoi ils y viennent, savent où ils sont (un blog politique tenu par un socialiste) et se sont fait leur propre idée sur ce qui me motive. Et ils ne sont pas surpris que je me sois mis à filmer le conseil. J'ai dit, et je redis, que je suis un militant politique, et c'est d'abord dans mon engagement politique qu'il faut chercher les raisons de ce projet. Quant à mon ego, comme je suis fils de journaliste, c'est surement génétique !

Les videos du conseil, ça ne marche pas !

Je ne sais pas quoi répondre à cela. L'image n'est pas géniale, et le son est pourri, comme le dit Fansolo, mais on entend quand même. En fait, on entend quasiment aussi bien que lorsqu'on est dans les rangs du public : la sono de la mairie est de très mauvaise qualité, et beaucoup d'élus ne parlent pas dans le micro. Mais contrairement à ce qui est arrivé au journaliste de France Bleu, 181 personnes ont vu la 1ere video, 86 la deuxième, et 63 sont venues voir la troisième, et ce, depuis 3 jours. A mon avis, ça doit donc marcher...

Pour voir le conseil, il suffit d'y aller !

Pour sûr ! A condition d'être libre à ce moment-là ! Je ne suis pas l'inventeur de la video à la demande, et ça n'est pas à moi d'en défendre l'intérêt. Je ne suis même pas sûr que la remarque mérite une réponse.

On n'a pas la totalité de la délibération quand on voit la vidéo.
Certains sujets ont besoin d'un décryptage, car ce sont des sujets techniques.
Il est nécessaire de faire une mise en perspective.


Le texte complet de la délibération n'est disponible, au moment du conseil, que pour deux catégories de personnes : les élus (et les administratifs) et les journalistes... pas pour le public ! Je ne peux donc pas publier ce que je n'ai pas. Mais le public n'a à sa disposition, dans l'ordre du jour, qu'un très court résumé de la délibération; grâce à la vidéo, il en sait un peu plus, et autant que n'importe quel citoyen présent dans le public.

C'est pourquoi il n'y a aucune contradiction, et aucune concurrence entre le fait qu'il y ait, d'une part des journalistes qui publient un compte-rendu du conseil et des commentaires, et le fait que je le diffuse en vidéo : les journalistes n'ont pas l'espace pour montrer la totalité d'un débat (35 minutes sur l'hôpital, ça ne peut pas passer à la radio !), mais cela peut intéresser quelques citoyens.

Par contre, mes vidéos ne contenant aucun commentaire, aucune mise en perspective, aucun décryptage, la nécessité du travail des journalistes reste intacte, nécessaire, indispensable !

Jamais une vidéo du conseil ne remplacera l'indispensable travail du journaliste ! Or moi, je ne suis pas du tout (mais alors, pas du tout !) journaliste : je suis, je le disais plus haut, un politique, et uniquement cela ! Ma subjectivité, mon engagement politique, sont indiqués en haut de mon blog; pas de confusion, donc !

Je suis sur ce point, en total désaccord avec Miguel : je ne pense pas que les journalistes soient tentés de "nous faire penser ce qu'il faut penser"; je trouve qu'ils font plutôt bien leur boulot, même si parfois, ils m'agacent ! Mais, être agacé par les journalistes, c'est vital pour un politique !

CDG est un militant politique, il fera donc une sélection "politique" de ce qu'il diffusera

Evidemment ! Et je ne m'en suis jamais caché : je diffuse uniquement ce qui m'intéresse. Et ce pour deux raisons, ce blog est un blog politique, et c'est MON blog politique. Je n'ai aucune vocation à être un média "de service public" ou "d'informations générales". Je ne veux donner, et c'est écrit en sous-titre de mon blog, qu'un autre point de vue sur notre ville : le mien !

Mon seul engagement est de ne pas tronquer les sujets, parce que je serais, justement, immédiatement, accusé de les tronquer "politiquement".

Quand au débat sur "la caméra peut influencer les débats", "ça peut être un danger", "On est peut-être en train de passer d'une démocratie directe à une démocratie en direct",

Je ne me sens pas de taille à discuter de cela, alors qu'une chaine diffuse les débats de l'Assemblée nationale et du Sénat : Filmer le conseil municipal mettrait-il plus en danger la démocratie que filmer le travail de nos députés ? Pour le coup, je crois que le microcosme politico-médiatique orléanais ne doit pas toujours se sentir obligé de résoudre les grandes questions de notre civilisation.

A moins qu'il ne fasse cela que pour faire parler de soi !
Partager cet article
Repost0
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 17:25
Cette vidéo d'un peu moins d'un quart d'heure n'apporte rien pour comprendre les débats politiques du Conseil municipal.

Elle est néanmoins intéressante pour comprendre comment se déroulent la plupart des votes.

Voici donc 11 délibérations rassemblées dans le chapitre "Culture et événementiel" de l'ordre du jour.

Le résultat des votes est le suivant :

- 10 délibérations appelaient un vote par "pour, contre, abstention"; à 9 reprises le conseil a voté "Pour" à l'unanimité, et pour une délibération le conseil a voté "Pour" par 53 voix sur 55, et 2 abstentions.

- 1 délibération a nécessité un vote à bulletin secret pour désigner les membres de la commission d'ouverture des plis pour la délégation de service public de l'Astrolabe; vous y verrez un incroyable fouilli dont on ne sait quels sont les responsables : il est évident que les élus de l'opposition ne savaient pas qu'ils auraient du fournir des bulletins de votes remplis; il est évident aussi que l'administration municipale savait que le problème allait survenir, puisqu'elle avait prévu des bulletins de vote vierges. Vous n'aurez pas le résultat du vote de cette délibération dans cette vidéo (le dépouillement a été fait plus tard dans le conseil), mais le voici : 42 voix pour la liste de la majorité, 13 pour la liste de l'opposition, pas de surprise, donc !

Cette vidéo est un excellent exemple de la plupart des votes du Conseil municipal : loin de s'opposer systématiquement, l'opposition vote 90% des délibérations. De quoi clouer le bec de ceux pour qui décident de réduire la place de l'opposition - malgré son score aux élections - au prétexte que l'opposition fait du blocage systématique !



Partager cet article
Repost0
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 19:43
Ce fut un long débat. Long, mais, d'après moi, intéressant.

L'ordre du jour disait ceci :
Délibération n°40 : Centre Hospitalier Régional d'Orléans. Etablissement assujetti à la législation sur les installations classées pour la protection de l'environnement. Création d'un nouvel hôpital, par restructuration et agrandissement du C.H.R.O. existant. Avis à émettre.

Cela aurait pû être expédier rapidement; les élus de l'opposition ont préféré donner leurs avis, sur différents points : l'environnement, l'accessibilité, les déchets, la carte sanitaire, etc.

Cela a aussi permis au maire d'Orléans de dresser un panorama complet - et long - du projet du nouvel hôpital.

Voici, par ordre d'apparition :
- Liliane Coupez, de la majorité, pour la présentation de la délibération (4 minutes 30)
- Jean-Philippe Grand, de l'opposition (2 minutes)
- Corinne Leveleux-Teixeira, de l'opposition (2 min. 30)
- Michel Brard, de l'opposition (2 min.)
- Marie-Denise N'Ganga, de l'opposition (2 min.)
- Michel Languerre, de la majorité (30 secondes)
- Liliane Coupez, de la majorité, quelques instants
- Marie Cugny-Seguin, de la majorité (1 min. 30)
- Serge Grouard, maire d'Orléans (20 minutes)

Ce long débat est découpé en deux vidéos.



Partager cet article
Repost0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 20:30

Enfin, voici la première vidéo du Conseil municipal d'Orléans, qui s'est déroulé vendredi dernier.

Pour ce premier extrait, j'ai choisi, volontairement, le dernier sujet abordé par l'assemblée : une question orale posée par Ghislaine Kounowski, de l'opposition, sur une demande faite par l'association France-Tibet, d'installer le drapeau tibétain devant la mairie d'Orléans.

Le sujet est d'actualité, et pour la plupart d'entre vous, vous connaissez la réponse du Maire.

Mais vous avez là, in extenso, l'argumentation de la conseillère d'opposition (en 2min30) et la réponse du Maire (en 7min30) :

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs