Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 16:58

Le site du journal Le Monde publie ce soir un excellent article sur la mobilisation des internautes contre le fichier EDVIGE.

Je rappelle que c'est à la suite du premier article sur EDVIGE, déjà publié par Le Monde, que je publiais dès le 2 juillet, un article intitulé "Votre fils de 13 ans a été fiché par les services secrets", puis une semaine plus tard "Sarkozy réinvente le fichier des pédés".

Depuis, des centaines d'internautes ont eu une multitude d'initiatives.

En plus de la pétition lancée par un collectif d'associations (dont le serveur est souvent saturé), je vous propose, avec la Ligue des Droits de l'Homme, d'aider les policiers en remplissant vous-même votre fiche EDVIGE et de la déposer devant la Préfecture d'Orléans le 16 octobre, jour de la Ste Edwige.

Et en prime, ce petit clip :

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 13:52

Cela fait 30 ans que la CNIL contrôle les systèmes d'informations, pour protéger les citoyens et les libertés publiques, privées et collectives.

30 ans que son slogan est : "L'informatique doit respecter l'identité humaine, les droits de l'homme, la vie privée et les libertés".

Depuis quelques années, la CNIL, et son président en tête, se battent principalement, non pas contre des détournements de fichiers, ou des fichiers illégaux, mais contre les gouvernements de droite qui restreignent régulièrement les libertés en construisant un gigantesque système de fichiers.

A voir, la vidéo des 30 ans de la CNIL

et toujours à signer, la pétition contre le fichier EDVIGE, dont j'ai été un des premiers à parler (le 9 juillet, et même le 2 juillet). Comme quoi, les socialistes n'ont pas attendu Bayrou pour parler d'EDVIGE...

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 08:54
La Cimade est une association connue pour son intervention auprès des sans-papiers.

Et c'est bien évidemment pour cela, que le ministre du sarkozysme primaire a décidé, par la publication d'un décret estival, de neutraliser cette organisation.

Cimade signifiait "Coordination Inter Mouvements Auprès Des Evacués" lors de sa création en 1939, pour aider les alsaciens et lorrains évacués vers le sud de la France lors du début de la seconde guerre mondiale.

Depuis, la Cimade a toujours été auprès des personnes déplacées, que ce soit des "déplacés de l'intérieur" ou des migrants.

En 1984, elle a été autorisée à assister juridiquement et socialement les personnes enfermées dans les Centres de Rétention Administrative.

Depuis, elle continue ce travail, et à informer les citoyens de la situation vécue à l'intérieur de ces CRA. Et c'est cet aspect qui gêne la droite sarkozyste.

Il serait mieux de ne rien dire de ces CRA, le décret du 22 août dernier a donc décidé deux choses :
- la France est découpée en 8 zones, et chaque zone sera confiée à une organisation, bien choisie par l'Etat
- les organisations choisies seront tenues à un "devoir de confidentialité et de neutralité".

Autrement dit, impossible d'alerter l'opinion sur les conditions de vie dans les CRA et sur les dossiers dont l'association aurait connaissance !

C'est donc la toute petite fenêtre qui permettaient encore d'alerter sur la situation des droits de l'homme dans les centres de rétention qui se referme.

Il y a un sarkozyste dans la salle pour défendre cela ?

A lire, l'article de Libé, et le communiqué de la Cimade.
Partager cet article
Repost0
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 07:44

En avril dernier, Ghislaine Kounowski, conseillère municipale d'opposition à Orléans, demandait au Maire d'Orléans d'installer un drapeau tibétain devant l'Hôtel de Ville, comme cela s'est fait dans plusieurs villes, pour indiquer le soutien des orléanais à la cause des libertés au Tibet.

On se souvient de la réponse du Maire, négative, et parlant de "mousse médiatique". La vidéo est là.

A Nantes, le maire, Jean-Marc Ayrault, a pris la décision contraire : il a installé lui-même un drapeau tibétain, "symbôle de liberté", au balcon de sa mairie.

Mal lui en a prit puisqu'on apprend aujourd'hui, dans Le Monde, que la préfecture de Loire-Atlantique a sommé la ville de Nantes de retirer ce drapeau.

On avait vu, de manière incroyable, des policiers des services secrets chinois assurer (mal) la sécurité de la flamme olympique en France, ce qui était un rare cas d'ingérence et d'atteinte à la souveraineté nationale.

Maintenant plus besoin de cela : l'Etat Sarkozyste prend les devants. Tout ce qui peut fâcher les chinois doit disparaître. Même notre honneur ! Quitte à collaborer avec ce gouvernement totalitaire !

Partager cet article
Repost0
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 13:28

Le groupe orléanais d'Amnesty International a organisé, dans le cadre de la campagne internationle, plusieurs actions pour sensibiliser la population au problèmes des droits humains en Chine.

En voici la vidéo :

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 20:51

Et hop ! La France fait un bon en arrière de plus de 25 ans !

J'ai déjà parlé ici, il y a quelques jours, que les services de renseignements intérieurs français allaient utiliser un fichier dans lesquels ils pourront désormais enregistrer les mineurs, à partir de 13 ans, pour peu que ceux-ci aient une activité sociale, associative, ou politique.

On apprend, avec la publication au Journal Officiel du décret signé par Michèle Alliot-Marie, que les policiers de la DCRI pourront enregistrer "l'origine ethnique, la santé et la vie sexuelle" des personnes fichées. Des informations complètement indispensables pour la sureté nationale !

Même la CNIL, toujours présidée par l'UMP Alex Turk, "regrette que la possibilité de collecter désormais des informations relatives aux origines ethniques, à la santé et à la vie sexuelle des personnes ne soit pas assortie de garanties suffisantes."

C'est François Mitterrand, et Gaston Deferre alors ministre de l'intérieur, qui avaient organisé la destruction du sinistre "fichier des pédés" que tenaient les préfectures avant 1981.

27 ans après, gageons que cette nouvelle "modernisation" de la société française n'inquiètera pas grand monde : la normalisation a franchi un pas de plus, en faisant faire à la France un bond en arrière.

Il y a toujours un ou deux sarkozystes dans la salle ?

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 20:00
C'est jeudi prochain, 10 juillet, que se réunira le Conseil Municipal, avant une longue pause estivale (Conseil suivant le 26 septembre !).

Rendez-vous à 18h, à l'Hôtel de Ville pour une réunion dont l'ordre du jour est disponible ici.

Pas grand chose à se mettre sous la dent, hormis la délibération n°6 sur le règlement intérieur du Conseil Municipal, qui pourrait bien nous réserver une surprise !

D'autres sujets peuvent se révéler intéressant, mais le très court résumé qui nous est présenté sur le site internet de la ville ne me permet pas d'en juger : le prix de l'eau de la ville, un guide sur la construction en zone inondable, la déviation des réseaux d'eau potable pour le projet CLEO... que d'eau, que d'eau !

A titre personnel, je serai très attentif au contenu de la délibération n°48 qui concerne le relogement de plusieurs associations qui étaient jusqu'ici dans les anciens locaux "Pomona", dans le quartier des acacias.

photo CDG
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 06:51
Cela s'appelle du renseignement "en milieu ouvert", et cela a sans doute toujours existé : l'Etat, au moyen des renseignements généraux, fiche toutes les personnes qui ont une activité publique : politique, syndicale, associative, religieuse, ou économique.

Désormais, après la fusion des Renseignements Généraux (RG) avec la Direction de la Surveillance du Territoire (DST), c'est la nouvelle entité, appelée DCRI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur) qui est chargé de ce fichage.

Mais comme la droite profite toujours d'une modification de façade pour glisser une atteinte aux libertés, elle en profite pour installer un nouveau fichier, baptisé EDVIGE, qui sera le fichier central du renseignement.

Précédemment, les RG ne pouvaient pas ficher les mineurs, désormais, la DCRI le pourra, et dès 13 ans. Dans plusieurs cas : s'ils ont "un rôle social, politique, religieux" (ce qui est plus que rare !) et s'ils sont "susceptibles de troubler l'ordre public" (mais comment déterminer cela ?), ou s'ils ont "sollicité un mandat politique ou syndical" (les élus lycéens sont dans ce lot !).

Face à un tel fichage, on trouvera, comme d'habitude deux camps : ceux qui pensent que tout est bon pour la sécurité, et ceux qui se méfient toujours du fichage et des atteintes aux libertés qui peuvent en découler.

Apparemment la CNIL est dans le second camp : elle a émis un "avis réservé" et demande "l'adoption de garanties renforcées".

Ce qui doit faire bien rire ceux du premier camp... au moins ça évitera aux plus jeunes de s'engager dans des associations, des syndicats ou des partis... toujours ça de gagner pour les réacs !

A lire sur lemonde.fr
Partager cet article
Repost0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 12:03

Quand, il y a 7 ans, Serge Grouard a changé le nom des mairies de quartier en mairie "de proximité", certains y ont cru.

Mais quand les voisins du Parc Pasteur, par exemple, se sont vus rattachés à la mairie de la Madeleine, ils ont déchanté !

La carte des quartiers vient d'être modifiée, mais la proximité ne sera pas plus grande pour autant. Seul changement de taille : le quartier "Gare-Pasteur-St-Vincent" est détaché de la mairie de la Madeleine pour être rattaché... à celle des Blossières !

La municipalité est donc restée sourde aux demandes des habitants de ce quartier qui souhaitaient, en toute logique, être rattachés à la mairie du centre ville.

La proximité pourrait rimer avec quartiers, il n'en est rien : les mairies changent de nom. Portant auparavant le nom de leur quartier, elles seront désignés désormais par leur position géographique. La mairie de l'Argonne est devenue "Est", la mairie "Madeleine" devient "Ouest", et celle des Blossières devient "Nord".

En passant d'une dénomination liée à l'histoire des quartiers et de leurs habitants à une dénomination "cardinale", on est passé à une jolie poésie... très administrative !

Partager cet article
Repost0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 17:09
Que s'est-il donc dit lors de l'inauguration de la mosquée de Gien ?

Pour le moment, je ne le sais pas. Mais le Journal de Gien vient de présenter ses excuses en écrivant  "qu'un résumé malheureux dans notre compte rendu paru le jeudi 29 mai a passablement dénaturé les propos du sous-préfet de Montargis lors de l'inauguration de la mosquée turque de Gien".

Et je publierai le rectificatif que le journal annonce.
Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs