Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 05:50
undefinedCela fait des années que la droite orléanaise se gargarise de son action dans le parc HLM de la ville. Marie-Madeleine Mialot, vice-présidente de la région, et ancienne présidente de l'office HLM a remis les pendules à l'heure, lors d'une conférence de presse qui a eu lieu ce jeudi et dont la Rep de vendredi nous livre un compte-rendu détaillé. Morceaux choisis :

- A son arrivée, la droite parlait d'un office en "quasi-faillite". Si des difficultés existaient, tous les fournisseurs, tous les salariés et toutes les charges ont toujours été payés en temps en en heure. Le mot de faillite est donc particulièrement mal choisi. Et si un plan de redressement devait être mis en oeuvre, celui-ci était bloqué... par la droite olivetaine ! Et le plan, prévu par la droite pour la période 2002-2006 a été prolongé jusqu'en 2010, ce qui prouve que la situation "difficile" est toujours d'actualité...

- En 2000, l'office HLM comptait 9103 logements. En 2006, il y en a 8945. Ceci s'explique de plusieurs façons : "le rythme de construction des logements s'est très ralenti pendant le mandat de M.Grouard autant sur la ville que sur l'agglo." De 2001 à 2006, l'OPAC a livré 224 logements, soit 37 en moyenne par an, c'est à dire la moitié de ce qui a été livré entre 1995 et 2000. "Les démolitions ne sont pas remplacées un pour un" : en 2006, 51 logements ont été livrés pour 116 détruits !

- La droite prétend qu'il y a désormais moins de logements vacants, et pourtant le taux de vacance était de 10,95% en 2001 et il est de 12,57% en 2006 !

- Not'bon'maire prétend avoir réhabilité 6000 logements de 2001 à 2006. En fait, il considère que les logements sont réhabilités alors même que parfois ce ne sont que les abords ou les cages d'escalier. Autrement dit, on change l'extérieur, et on fait croire aux habitants que l'intérieur a changé ! Si on s'en tient aux appartements vraiment réhabilités (à l'intérieur !), 47,5% d'entre eux l'avaient été fin 2000, et 70% fin 2006, d'après la chambre régionale des comptes. C'est à dire que, durant le mandat qui se termine, "il faut retenir le nombre de 2000 logements réhabilités".

- Pour finir, concernant la dette que la droite considérait comme scandaleuse, elle était de 141,9 millions d'euros en 2002 et elle est de 147,4 millions d'euros en 2006 !

Autrement dit, concernant le logement social, comme le logement pour tous, il est temps de ne plus faire confiance à ceux qui causent plus qu'ils n'agissent !
Partager cet article
Repost0
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 12:00
Alors qu'il se gargarise depuis des mois d'avoir fait la nouvelle gare d'Orléans, allant même jusqu'à inaugurer les 6 premiers mètres, not'bon'maire boude aujourd'hui l'ouverture au public.

Pourtant d'une inauguration initialement prévue pour un coût de plusieurs dizaines de milliers d'euros, on est maintenant revenu vers des sommes beaucoup plus raisonnables. Cela aurait dû réjouir notre édile, mais non, il boude.

La raison officielle est qu'il serait mécontent de l'inaccessibilité des quais aux personnes handicapées. Pourtant que n'a-t-on lu, que n'a-t-on entendu après la manifestation de ces mêmes personnes handicapées ! Tout ! Tout, sauf la réaction de Serge Grouard, et de la droite en général, totalement muette sur le sujet.

La vraie raison de la bouderie du futur ex-maire est l'avancée des travaux. Rien ne va ! Et il sait bien que ce ne sont pas quelques bâches peintes qui y changeront quelque chose.

La première nous dit "Ici nous construisons la liaison tram/train".

undefined

Soit c'est une faute de frappe ("nous construirons", au lieu de "nous construisons"), soit c'est un gros mensonge : le chantier de la liaison tram/train n'est pas prêt de commencer. Cela fait des années que le projet est empêtré dans des histoires de cessions de places de parking, et ces problèmes ne sont pas réglés.

La seconde bâche, tout aussi jolie, a d'abord pour vocation de cacher la partie du chantier dont on ne sait quoi faire :

undefined

Souvenez-vous de ces droles de poutres en béton, dont j'annonçais dès le début du chantier qu'elles embêtaient particulièrement les constructeurs de la nouvelle gare. Elles sont toujours là, et il n'y a pas, à ce jour d'autres solutions que de les cacher.

Mais la seconde bâche est là pour nous informer qu'on construit la liaison avec la rue Albert 1er.

undefined

Grande bâche, petite liaison... l'accès se fera par la porte que j'ai entourée en rouge sur la photo.

On est très loin des vastes liaisons vantées précédemment.

Pour ce qui est de la "vastitude", il faudra en reparler, car la salle d'attente chauffée qui est accessible aujourd'hui est plus petite que celle, temporaire, qui était jusqu'hier dans la baraque de chantier : 12 chaises dans une pièce minuscule !

De quoi faire râler not'bon'maire... il ne manquerait plus qu'il ouvre un blog !

photos CDG
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 16:41
Je n'ai pas encore vu quelqu'un défendre ce qu'est devenue la ZAC-Coligny, ex îlot de la Râpe. J'en vois encore moins qui défendent la ZAC Sonis, l'exemple même du non-sens de la politique de la droite en matière d'urbanisme. 

Le principal problème de l'urbanisme urbain, et en particulier du logement, c'est la disposition du foncier : le terrain coûte cher dans nos villes, et les parcelles sont souvent rares. Mais ça n'est pas le cas pour la ZAC Sonis : 8,2 hectares sont disponibles, une véritable aubaine !

On a eu le droit, depuis des années, à tout ce que la municipalité sait faire en communication : expo, panneaux, réunions...  Tout cela pour nous annoncer 34 000 m2 de logements et 10 600 m2 de locaux professionnels.

Et après plusieurs années... Rien !

Faute d'avoir avancer sur les terrains de l'ancienne caserne, la ville a refait la place Dunois, qui en avait bien besoin. Mais dans l'ancienne caserne, rien...

Rien, sauf une maison de retraite pour riches, transfert de celle située auparavant sur les boulevards, et la voirie pour y accéder.

Et un permis de construire, déposé l'été dernier, mais pour lequel pas un parpaing n'est encore apparu ! Mais qui sera, de toute façon, insignifiant puisqu'il ne concerne que 1856 m2 sur les 8 hectares que compte le site !

Pourtant, tout devait commencer en 2005, puis en 2006, puis en 2007...

En tout cas, depuis mon billet du 4 janvier 2007 (il y a un an !), vous ne pouvez constater qu'une chose : la friche est toujours en friche !

undefined

undefined

début 2007

début 2008


photos CDG
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 11:28
C'est du cher, c'est du béton, c'est du triste... et c'est du tordu...

En effet, quand on passe devant le nouvel immeuble de l'îlot de la Râpe, dont le premier logement achevé est ouvert à la visite, on ne peut que s'étonner de voir cette gouttière tordue :

 undefined


Dans de l'ancien, où on fait ce qu'on peut, ça se voit parfois. Mais là, dans du neuf, on a du mal à comprendre qu'on n'ait pas fait descendre la gouttière à la verticale de l'évacuation...

Mais quand on continue le tour du bâtiment on tombe là-dessus :

 undefined

Encore plus tordue...
En fait, ça doit être un jeu... car il y a aussi ceci :

 undefined

Carrément du détournement de gouttière !
Au fait, y'a eu des architectes à la Zac-Coligny ?

Et dire que c'est l'un des immeubles les plus chers de la ville...

photos CDG
Partager cet article
Repost0
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 14:08
undefinedIl aura fallu quelques mois pour que "La Rep" parle enfin des problèmes de pluie dans la gare. Ma première video date de début octobre, mais la seconde aura été plus efficace pour attirer l'attention des journalistes, à défaut des élus.

Mais je ne boude pas mon plaisir à la lecture de la page publiée jeudi dernier, et dont le titre est pire que les miens : "Bientôt des travaux pour empêcher la pluie d'inonder la nouvelle gare"

La photo publiée par La Rep est en effet très explicite !

Et l'article est à la fois très instructif et très drôle.

On y apprend en effet que d'après l'architecte, les réparations prévues (la pose de "gouttes d'eau" !) permettront à la pluie de tomber... sur le toit ! En plus de ces "profilés métalliques" des petites parois vitrées seront ajoutées au sommet des lanterneaux.

Comme ces travaux sont complexes à mettre en oeuvre et "très couteux", on en profitera pour poser des films antireflet sur les vittres, afin de résoudre, au moins partiellement, le problème d'éblouissement des voisins.

Mais le plus drôle est d'apprendre que tous ces travaux ne sont pas dûs à "un problème de conception", que "La physique des fluides est quelque chose d'aléatoire. Et on ne maîtrise ni le soleil, ni la pluie, ni le sens des vents"

Ainsi, à Orléans, au 21ème siècle, on est incapable de construire un toit sans fuite et sans reflet "à cause de la physique des fluides" !

photo CDG
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 17:00
Il paraît qu'à Place d'Arc, il y a un escalator... c'est ce que j'écrivais en septembre dernier quand nous apprenions que des travaux allaient durer 20 jours pour, enfin, avoir un escalator qui fonctionne.

Nouvelle étape aujourd'hui, avec l'installation de deux panneaux lumineux pour prévenir en cas de remise en marche des escalators.

On connait bien le problème : maintenant qu'il a été entièrement changé, il y a quand même des "zozos" qui arrêtent l'escalator, en appuyant, du pied, sur le bouton d'arrêt. Trop tentant, surement...

Mais serait-ce le seul escalator dans ce cas en France ? Je n'ai jamais vu un tel dispositif ailleurs... Aurions-nous les pires zozos, après avoir eu le pire escalator ?

En tout cas, j'offre un verre au premier qui prendra en photo le panneau lumineux... allumé ! On aura, alors, progressé...

photo CDG
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 17:49
Il fut un temps où le canal était vide.
Puis il a été remplit.
Puis il s'est vidé.
Vient maintenant le temps de le remplir à nouveau...

Apparemment l'AgglO a trouvé deux moyens pour le remplir.
 
Le premier moyen est technique (on pompe l'eau de la Loire pendant deux semaines), l'autre est... humain, comme vous le verrez ci-dessous :

canal-toilettes.jpg

merci à Daniel pour la photo et la video !
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 13:45
Il est des projets qui commencent mal, d'autres qui se déroulent mal. La Zac Coligny - ex îlot de la Râpe - est dans les deux catégories. J'en ai, ici, beaucoup parlé :

- On nous avait annoncé la fin du projet pour 2006, nous sommes fin 2007, et on est très loin de la fin, maintenant prévue pour 2009.
- Le prix des appartements est hors de portée de la plupart des orléanais.
- Il n'y a toujours pas de commerces au pied des immeubles.
- Les personnes en situation de handicap ont droit au service strictement minimum.
- Même service très minimum pour le logement social.

Il y avait quand même une partie de ce projet qui semblait terminée : la place pavée sur laquelle il ne manquait que les plantations.

Mais non, c'était trop beau ! 

Voila que depuis quelques jours, des ouvriers défoncent tout ! Plus un pavé ne résiste aux pelleteuses ! On casse tout !

rape-paves-2.jpg rape-paves-1.jpg

Les passants, nombreux à la station de tramway s'interrogent. Renseignements pris auprès de l'AgglO, la réponse est inattendue :

Il faut déplacer la station de tramway de quelques mètres afin que la perspective permette de voir les fontaines depuis la cité administrative Coligny. Même si on peut se dire que c'est un peu superflu, cette option est décidée depuis belle lurette puisque c'est ainsi que se présente le projet dans le film de synthèse publié depuis plus d'un an.

Et pour décaler les stations de tramway, il faut ... casser la place qui n'a pas été construite au bon niveau !

La fin annoncée de ces travaux est pour février 2008... Faire et défaire, c'est toujours travailler, et toujours dépenser de l'argent inutilement !

photos CDG
Partager cet article
Repost0
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 19:59
charlesdorleans.jpgFranchement, not'bon'maire ne sait plus quoi inventer pour agrémenter ses inaugurations quotidiennes.

La semaine dernière, il a inauguré le regoudronnage du parking qui sert au marché Munster.

Et sans doute par peur de ne pas avoir une assez grande photo (voir ci-contre) pour un tel événement, il a convié le "prince Charles d'Orléans"... pour inaugurer le parking "Charles d'Orléans", du nom du poète Charles d'Orléans, ancêtre à la 21ème génération de l'aristocrate invité, Charles d'Orléans !

Ce qui me chiffonne un peu c'est que ce charmant trentenaire n'est autre que le neveu de celui qui prétend au trône de France. Le futur-ex-maire d'Orléans cherche peut-être déjà à se recaser au cas où une restauration pointerait le bout de son nez.

On savait les tentations bonapartistes du locataire de l'Elysée, on ignorait les goûts aristocratiques de celui de l'Hôtel Groslot !

Il me semblait que, depuis au moins la fin du second empire, les princes, comtes, et autres marquis n'étaient plus des personnages publiques, en tant qu'aristocrates. Il semble que cela change à Orléans : les ci-devants vont retrouver leur place !

Tout cela est de bon augure. Orléans va de l'avant !
Partager cet article
Repost0
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 12:10
gare-travaux.jpg Le rythme est infernal ! Franchement, si quelqu'un réussit à suivre toutes les inaugurations, qu'il se fasse connaître !

Et pourtant, il arrive qu'une inauguration passe inaperçue...

Alors
qu'une bande de 6m de large a été inaugurée dans la nouvelle gare, la mairie a oublié de nous annoncer qu'elle fermait grace à des grilles en partie entoilées une autre bande a peu près aussi large.
 
Et là, pour  cette fermeture, pas d'inauguration ! Pourtant, le fait d'avoir fermer cette bande permet d'obliger les voyageurs à passer sur la bande inaugurée, et donc
de se mouiller et les pieds, et la tête, alouette...
gare-travaux2.jpg
Pour compenser cette inauguration loupée, je vous informe que le Maire d'Orléans inaugurera ce mercredi 31 octobre à 11h, la place Charles d'Orléans.
 
Où ça ? Ben, la place Charles d'Orléans, c'est l'emplacement du marché Munster, situé rue Charles d'Orléans !

Il fallait y penser, inaugurer un parking qui vient d'être re-goudronné !

Remarquez, ça lui permettra aussi d'inaugurer
le nouveau stade, et le panneau illégal !
photo CDG  
Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs