Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

10 août 2006 4 10 /08 /août /2006 13:15

La dernière fois que la mairie raccomodait le boulevard Alexandre Martin c'était en avril... Puisque les raccomodages plaisent à not'bon'maire, on en reprend une ptite couche...

Cette fois-ci c'est pour refaire le goudron sur une bande d'une vingtaine de mètres, sur moins d'un de large... juste à côté des bouches d'égout raccomodées la dernière fois.

Au moins, là, il n'y a qu'une file interdite à la circulation !

Un jour, peut-être, de vrais travaux !

photo CDG

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2006 2 11 /07 /juillet /2006 08:49

Les voyageurs de la première ligne de tram le disent : l'avantage du tram, par rapport au bus, c'est qu'il a sa propre voie. Et dès qu'un véhicule encombre la voie du tram, c'est l'horreur, le retard généralisé sur toute la ligne...

C'est évident, mais c'est pourtant ce que semble oublier l'Agglo avec son concept de "Site partagé". Comme vous le voyez sur le dessin tiré de la présentation faite par l'Agglo, sur plusieurs portions du faubourg Madeleine, la voie du tram partagera son espace avec les voitures ! Des voitures devant le tram, des voitures derrière... Nul doute qu'il y aura tout le long des fonctionnaires d'Agglo chargés de prier pour que les automobilistes se conduisent bien !

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 08:29

Depuis qu'ils sont au pouvoir, Grouard à la mairie, et Le Maignen à l'AgglO, nous mènent en bateau...

Souvenons-nous des épisodes précédents :

- 2001 permet enfin à Orléans de connaître la vérité : le tramway est un engin dépassé, la droite allait nous le démontrer...

- 2002 est le début de la grande étude lancée par Le Maignen : expos, plaquette luxueuse, rien n'est oublié pour bien nous expliquer que l'essentiel est de déterminer le tracé avant le mode de transport... Alors on s'y attelle, et on vote un tracé...

- 2003, c'est l'extase ! Car après le vote définitif du tracé, l'agglo vote définitivement pour le Civis, qu'elle ose appeler "tram-bus guidé" sentant que le tram plait à tous ceux qui l'utilisent. C'est en fait un gros bus qui pue : moteur diesel qui consomme 120 litres de gasoil aux 100km, et un conducteur assisté par une caméra qui filme des repères peints sur la chaussée... Mais voila, le gros bus qui pue ne plait pas aux orléanais, pourtant venus en nombre le découvrir place du martroi... Alors on remballe, et on recommence...

 

- 2004, c'est la révélation ! Au diable le dogme du tracé avant le mode, on sait maintenant qu'il faut déterminer le mode car les contraintes qu'il impose détermine le tracé... Et on choisit un tramway sur pneu, car, c'est évident un tramway sur rail, c'est ringard ! On choisit donc un tramway sur pneu (on appelait ça un trolley avant, ou un bus !) qui ressemble à celui de Nancy : c'est à dire avec un rail central ! Puisque deux rails, c'est ringard, on choisit un seul rail... on nage dans le délire le plus total...

- 2005, après la révélation, l'apocalypse... l'appel d'offre n'est pas valide car un seul constructeur répond... il faut donc reprendre le projet au début... On décide alors de définir le tracé (c'est logique, non ?) mais surtout de l'écourter en allant de la frontière de La Chapelle St Mesmin avec St Jean de la Ruelle à St Jean de Braye, en laissant tomber toutes les zones qui s'urbanisent, et s'urbaniseront dans les années à venir : l'objectif d'un mode de transport permettant le développement est manifestement mis de coté. Pire, on décide que c'est à chaque commune traversée de définir son tracé communal : adieu la cohérence de la ligne, vive le chacun pour soit !

- 2006 : vous n'aviez rien compris, manifestement... L'important, c'était de bien faire l'étude... Et maintenant que l'étude est bien faite, tout le monde le sait, l'idéal c'est le tramway sur rail ! C'est évident !

On en sommes-nous ? Après avoir multiplié les votes "définitifs", rien n'est arrêté ! Pour le tracé, à l'est ça bouge : plus de 7000 signatures protestent contre le fait que le tramway n'aille pas jusque Chécy et Mardié et qu'il n'utilise pas l'emprise ferroviaire. La réunion du 6 juillet 2006 est un fiasco pour Le Maignen : toutes les prises de parole ont montré l'absurdité des choix de l'agglo ! Pour l'ouest, le délire est total : pas de site propre faubourg madeleine, pas de site propre rue des carmes ! Autrement dit, le TCSP devient un TCSPP (Transport en Commun en Site Pas Propre !)

Coté mode de transport, l'appel d'offres a reçu une seule réponse : Alstom, le constructeur de la 1ère ligne ! Et il propose quoi ? Les mêmes voitures que pour la 1ère ligne, dans leur nouvelle version puisque quelques années ont passé. Il faudra juste trouver une solution pour le caprice de not'bon'maire : il ne veut pas de caténaires rue Jeanne d'Arc, c'est pas idiot, mais ça coute beaucoup, beaucoup plus cher ! De quoi nous faire attendre encore un peu !

Coté planning, on nous annonce un début des travaux pour 2008 (Grouard ne veut pas risquer une élection municipale en plein chantier !) pour une fin estimée à ... 2011 ! Le délire ! Au détriment des orléanais, et d'une vraie politique de développement durable !

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2006 3 05 /07 /juillet /2006 12:03

J'ai parlé, dans ce blog, du projet lancé par la précédente municipalité, de construire une passerelle sur la Loire, réservée aux piétons et cyclistes.

Cette passerelle a été jugée inutile par l'équipe Grouard et n'a donc jamais vu le jour.

Mais comme il y a réellement un problème pour les cyclistes pour traverser la Loire, la mairie vient d'inventer la première piste cyclable temporaire...

Le dimanche après-midi, les cyclistes peuvent emprunter, sur le pont George V, la voie normalement utilisée par les autos dans le sens sud-nord... Oui, je sais, il faut visualiser...

Première remarque, quand on vient du nord, on ne le sait pas, et on utilise donc, au milieu des voitures, la voie nord-sud. Deuxième difficulté, quand on vient du sud, il faut contourner les barrières et donc rouler soit sur le trottoir, soit sur la voie du tram. Troisième difficulté, lorsqu'on quitte le pont, coté sud, il faut non seulement contourner les barrières comme dit précédemment, mais il faut aussi couper la circulation des voitures et du tram sans être protégé par un feu tricolore !

Et je ne parle pas des difficultés de circulation automobile qu'il y a en fin de dimanche, car évidemment, les conducteurs ne sont prévenus de la fermeture du pont... que lorsqu'ils sont devant la barrière.

Ceux qui auront survécu à la rue de la Bretonnerie et essayé le pont George V,  n'ont plus qu'à ranger leur vélos, car on se moque bien d'eux !

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2006 1 03 /07 /juillet /2006 17:45

Des pistes cyclables... des kilomètres de pistes cyclables... le rêve ! A condition de ne pas les faire n'importe comment ! Mais encore une fois, pour la ville comme pour l'agglo, peu importe la manière du moment qu'on fait du chiffre !

La rue de la Bretonnerie vient d'être en partie refaite. Qu'on se rassure, les voitures n'ont pas perdu un centimètre carré de bitume ! Les trottoirs sont toujours aussi étroits... mais on a pensé aux pistes cyclables !

Elles sont à contre-sens (pourquoi pas !) mais les vélos devront passer sous les camionnettes !

Dire qu'on risquerait de voir le Président de l'Agglo sous les roues d'un promoteur !

photo CDG

Partager cet article
Repost0
23 juin 2006 5 23 /06 /juin /2006 12:23

Il est fréquent de voir, devant les vitrines des banques et autres endroits sensibles, des plots en béton pour les protéger des voitures-béliers.

La vitrine de la Mutuelle Sphéria aurait du l'être aussi. En effet, elle a été victime d'une voiture-bélier... policière !

Dans la nuit de lundi à mardi, une voiture de police circulait dans la rue de la République, à très vive allure, et sans girophare ni deux-tons. Un autre véhicule qui sortait de la rue perpendiculaire n'a pu éviter l'équipage policier, choc, et fin de course dans la vitrine de la mutuelle pour les policiers.

L'histoire ne dit pas quelle intervention urgente motivait la vitesse des policiers, mais il faudra leur rappeler que la circulation sur une voie piétonne nécessite quelques précautions. Shériff, on compte sur vous !

Partager cet article
Repost0
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 10:31

Fansolo, dont je vous encourage vivement à lire le blog, a passé sa soirée d'hier au Conseil d'Agglomération. Ce sont des soirées dont il ne faut pas abuser, mais qu'on pourrait conseiller à nos concitoyens de droite; ils y verraient leurs élus préférés dans toute leur splendeur. La parole à Fansolo :

"Lors du débat d’hier, une intervention est restée particulièrement choquante : celle du maire d’Orléans Serge Grouard (UMP) qui, revenu s’asseoir après divers petits tours dans la salle, s’en est pris violemment à la municipalité de Saint-Pryvé (de gauche), l’accusant de dénigrer le travail de l’agglo alors même que la commune expliquait au contraire que ses habitants regrettaient l’abandon du projet. Comment a-t-on pu laisser ainsi l’élu d’une ville représentant plus de la moitié des habitants de l’agglo écraser publiquement une municipalité plus petite ? Le ton employé, les propos tenus par M. Grouard ce soir là ont démontré ce qu’était le courage politique, pour l’élu UMP : abattre un moucheron avec un rouleau compresseur… Ca promet !"

On est habitué à ce que not'bon'maire ne tiennent pas ses nerfs: on se souvient que le soir du 21 avril 2002, il voulait "pêter la gueule" des manifestants anti-Le Pen. On se souvient aussi du "doigt d'honneur" qu'il avait fait aux manifestants contre la réforme des retraites. On se souvient encore de sa crise de nerf de début de conseil municipal, en juillet 2005, contre Jean-Pierre Sueur qu'il considérait comme responsable de tous ses malheurs.

Faudrait qu'il soigne ses nerfs, sinon Orléans-2015 se fera sans lui !

Partager cet article
Repost0
20 mai 2006 6 20 /05 /mai /2006 14:05

"Quitte à avoir l'autoroute, autant pouvoir y accéder..." c'est ce que me disait récemment un pryvatain. St-Pryvé fut longtemps une commune de maraîchers, d'horticulteurs, de pépiniéristes, au bon sens bien solide. Qualité qui fait apparemment défaut au président de l'AgglO, Charles-Eric Le Maignen.

En 1999, l'agglomération d'Orléans a décidé de réaliser un échangeur autoutier à St-Pryvé, au carrefour avec la route de St-Mesmin. Cette décision a été prise à l'unanimité, quelque soit la couleur politique. Quelle mouche a donc piqué Charles-Eric pour décider de mettre fin à la convention qui lie l'AgglO à Cofiroute ? Nous en saurons surement plus ce mardi soir, lors de la réunion du Conseil d'AgglO.

En tout cas, cette tentative d'abandon de projet ne plait pas aux membres de l'Association  de Défense et d'Aménagement des Quartiers Ouest d'Orléans (ADAQOO) qui l'ont fait savoir en distribuant des tracts ce matin aux automobilistes arrêtés aux feu, à la tête nord du pont de l'Europe.

Cerise sur le gâteau : Pour mieux enterrer le projet, Charles-Eric propose un projet "alternatif" qui consisterait à construire une nouvelle route, parallèle à l'autoroute, entre Saint-Pryvé et Olivet-La Source. Tout en sachant que ce projet ubuesque ne verra jamais le jour !

Mais ça n'est pas grave, puisqu'il parait qu'Orléans-2015 se construit...

photo CDG

Partager cet article
Repost0
15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 20:22

Ben voilà, dès que les beaux jours arrivent, Max de place a chaud au casque !

Vous ne connaissez pas Max de place ? Dommage pour la communication municipale... Je vous explique : Max de place est un "concept" pour communiquer sur les parkings. Juste pour communiquer, pas pour améliorer la situation. Du coup, on n'arrive toujours pas à se garer, surtout depuis que les places gratuies qui étaient sur les quais ont été supprimées sans être remplacées.

Et pour être bien sur que vous ne trouverez pas de place, les panneaux d'information, sensés donner en direct le nombre de places disponibles dans chaque parking, vous racontent n'importe quoi... Parfois, c'est de la pub pour le parking à demi-tarif du samedi, même si on est vendredi et que c'est maintenant que vous cherchez une place, parfois c'est pour vous faire une fausse promesse : sur cette photo, le parking Munster a du s'agrandir sans prévenir...

Mais bon, soyez patients, le Maire nous prépare Orléans-2015...

photo CDG

Partager cet article
Repost0
25 avril 2006 2 25 /04 /avril /2006 11:14

Au moins les vilains gauchistes ne pourront pas dire que les chaussées ne sont pas entretenues !
Pour la 5ème ou 6ème ou peut être même 7ème fois en quelques mois, le boulevard Alexandre Martin est fermé ce matin à la circulation pour la partie située autour des arrêts de bus.

Cette fois-ci, c'est pour raccomoder les bouches d'égouts. La fois d'avant c'était pour retirer les plots en béton qui bordaient les places de parking. La fois d'avant c'était pour la peinture blanche. La fois d'avant (mais là c'était la trémie...) c'était pour tailler les arbustes. La fois d'avant c'était pour faire le quai central. La fois d'avant c'était pour faire le quai, mais pas en central, sur le trottoir.

Pour les fois d'après, au menu : continuer de retirer les plots en béton (il en reste mais les ouvriers sont partis...), refaire le goudron qui s'afaisse au raz des trottoirs, ensuite refaire le marquage, et... on trouvera surement encore quelque chose...

C'est surement un bon moyen de montrer l'énooooorme budget de la voirie, mais peut être qu'on pourrait faire la même chose, plus rapidement, avec moins de gêne, et pour moins cher, non ?

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs