Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 07:15
C'est quasiment incroyable, mais il y aura 3 membres de l'équipe actuelle de Serge Grouard comme candidats aux cantonales aux Carmes :

- le candidat officiel de l'UMP, Joël VIAU, conseiller municipal de Serge Grouard, mais pas soutenu par lui
- le candidat officiel du MoDem, Jean-Pierre GABELLE, adjoint de Serge Grouard et soutenu par lui
- Jean-François STRULLU, "Montillotiste", et actuel conseiller municipal de Serge Grouard...

J'ai déjà expliqué que le fait que Serge Grouard soutienne, non pas le candidat de l'UMP, mais le candidat du MoDem, était un des effets de la guerre entre le patron de l'UMP dans le Loiret Eric Doligé et le Maire d'Orléans Serge Grouard.

La candidature, confirmée ce matin sur France Bleu Orléans, de Jean-François STRULLU, est un essai de reprise en main par Montillot pour réaffirmer qu'il est "la vraie droite", et marquer son territoire.

On savait l'équipe municipale actuelle en mauvais point. On ne savait pas qu'ils nous feraient rire jusqu'au bout ! "Avec eux, tout est possible" !
Partager cet article
Repost0
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 20:08
undefinedTout le monde avait bien compris : l'alliance orléanaise de l'UMP-MPF avec le MoDem devait se faire dans le respect mutuel.

Respect de l'indépendance de chaque parti, de son orientation, et de ses candidats.

C'est pourquoi il avait été demandé, il y a peu, à Serge Grouard de peser de tout son poids auprès d'Alexandrine Leclerc pour que celle-ci renonce à se présenter aux cantonales face à un candidat de l'UMP. On sait l'influence que not'bon'maire peut avoir sur l'ex-candidate aux législatives : elle est maintenant aussi l'ex-candidate aux cantonales. Cela lui évitera, au moins, une terrible défaite.

Autre quartier, autre moeurs... Si Serge Grouard ne soutient plus une MoDem - jetable - à l'Argonne, il a décidé d'une toute autre tactique aux Carmes. Ce canton voit se présenter, à droite, un candidat officiel de l'UMP, appelé par son parti pour succéder au conseiller sortant, et un candidat MoDem. Ces deux là se connaissent bien : ils sont tous les deux dans l'actuelle équipe de Serge Grouard.

Un candidat UMP, un candidat MoDem... le choix semblait évident... et pourtant c'est bien le candidat MoDem que Serge Grouard a décidé de soutenir ! Non pas pour plaire aux centristes orléanais, mais bien pour déplaire au patron de l'UMP du Loiret, le sénateur Doligé.

La guerre ouverte entre ces deux-là n'en est qu'à ces débuts. On se souvient que le Maire d'Orléans n'avait pas vu d'un mauvais oeil la candidature du dissident Montillot aux législatives, contre le député UMP officiel Jean-Louis Bernard.
Nous vivons le deuxième épisode de cette guerre de la droite orléanaise.

Dommage que le MoDem n'ait pas compris qu'il n'était qu'une variable d'ajustement.
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 19:22
undefinedBon, précisons que ça n'est encore qu'un bruit qui court...

Je me demandais, il y a quelques jours, pourquoi le conseiller général sortant de l'Argonne semblait si peu enthousiaste dans sa campagne électorale, arpentant les rues seul, sans même le début d'une suppléante...

La réponse est simple : il sait qu'il sera battu, et il passe plus de temps à préparer sa reconversion qu'à faire campagne.

Mais quelle reconversion ?
 
- Il n'est pas sur la liste Grouard car les relations entre celui qui "reprend" Montillot sur sa liste et les radicaux valoisiens ne sont pas du tout au beau fixe, après que le shériff se soit présenté contre Jean-Louis Bernard...

- Il n'y a pas d'élection législative en vue, il faut donc attendre encore quelques années avant de succéder à Jean-Louis Bernard...

Alors il est allé chercher sa reconversion ailleurs. Il part d'Orléans... et se présente sur la liste municipale de St Jean de Braye, ou il a bien l'intention d'être premier adjoint... en remplacement de la dissidente locale !

Voila, ça s'appelle piquer un scoop à Moonblogueur... en espérant que le bruit courait dans le bon sens !
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 17:30

undefinedC'est Jean-Louis Bernard qui s'est répandu en commentaire sur la liste Grouard, dans le journal de samedi. Et quand un député UMP commente la liste municipale faite par un de ses collègues, il n'y va pas avec le dos de la cuillère :

"C'est assez curieux : j'y ai trouvé un certain nombre de personnes qui se sont affrontées avec moi aux élections : Mme Pilet-Duchateau comme directrice de campagne de Fabrice Van Borren, Mme Coupez qui était mon adversaire aux cantonales il y a 4 ans, et Florent Montillot et Alexandrine Leclerc qui étaient deux de mes adversaires aux dernières législatives.
Je trouve ça cocasse.
C'est une liste assez ouverte, mais, en cas de victoire de Serge Grouard, ce ne sera pas facile à gérer."


De quoi alimenter la mauvaise humeur de not'bon'maire !

Mauvaise humeur largement décrite, dans le même numéro de La Rep :

"Quand le maire sortant d'Orléans est de mauvaise humeur, il l'est. Et il l'était, jeudi, pour la présentation de sa liste, en raison d'un mal de tête. Il a d'abord rouspété après Olivier Carré et Charles-Eric Lemaignen, lâchant en les attendant : "Ils pourraient quand même être à l'heure !".
Puis, il a refusé de répondre aux questions politiques des journalistes, sur un ton agressif qui a franchement étonné ses colistiers (les nouveaux n'en sont pas revenus !).
Pas question de détailler les appartenances des uns et des autres [...]
Pas question d'analyser politiquement l'ouverture à gauche, que cet UMP pratique à l'instar de Nicolas Sarkozy (il n'a aucun intérêt à se positionner dans la mouvance nationale, contrairement à la députation de 2007).
Pas question de dire s'il jouera la parité jusqu'au bout en nommant un premier adjoint femme [...]
Et d'accuser les journalistes de ne pas vouloir comprendre l'esprit dans lequel il a constitué la liste : "Ne soyez pas déformés par la chose politique."

Et la journaliste de continuer :

"Nous ça va. Nous ne confondons pas électeurs et lecteurs, journalistes et attachés de communication."
Une équipe difficile à gérer ? Apparemment il n'est pas plus facile de gérer le maire sortant !
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 08:19
undefinedIl faut écouter les sages ! 

Surtout quand ils vont bientôt disparaitre de la scène politique. Ainsi, j'encourage tous les électeurs orléanais de droite, d'écouter la belle parole de Maurice Pelloux-Prayer, actuel adjoint à la voirie de la future-ex-municipalité.

Le représentant local de l'extrêmiste vendéen est très fâché. Très très très beaucoup ! Et ce qui le fâche, c'est la présence des deux femmes dites de gauche sur la liste de Grouard. Pour Maurice, c'est tout simplement de la trahison !

Et comme il veut faire "barrage aux socialistes", il conseille aux gens de droite de voter Grouard "en rayant les noms des deux socialistes".

Je ne peux que le soutenir dans cette idée si géniale !

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 18:15

Il était là, ce dimanche après-midi, tout seul, courant sur les trottoirs de la rue de l'Argonne. Lui, c'est le demi candidat UMP et conseiller général sortant de St-Marc-Argonne. Il sautait de maison en maison pour glisser sa carte postale dans chaque boite aux lettres.

Demi-candidat car il a simplement oublié que cette année, pour la première fois, les candidats aux élections cantonales doivent se présenter avec un remplaçant de l'autre sexe. Mais sur sa carte, la seule femme dont il est question est son épouse...

Mais bon, un demi-candidat c'est déjà un progrès pour un conseiller général dont on se demande encore ce qu'il a bien pu faire pour le canton.

Bras croisés sur la photo-montage, comme depuis 7 ans au Conseil général, c'est tout un programme ! 

Pour en savoir plus, ne retournez pas la carte, vous n'y apprendrez rien. Ah si, seule information intéressante : l'adresse du site internet du demi-candidat, adresse... qui n'aboutit sur rien !

undefined

La droite est plantée. Elle essaye par tous les moyens d'éviter la candidature de la MoDem-Grouardienne-Montillotiste Alexandrine Leclerc. A moins que...

Mais cela ne changera rien au plantage à venir !

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 07:31

Ce qui s'est passé hier soir, et que raconte Le lac des signes, est tout simplement incroyable !

La salle Albert Camus, avenue Jean Zay, était louée, hier soir, par le Parti socialiste, pour sa réunion interne mensuelle. Bien évidemment, en particulier en période électorale, les seules personnes invitées à ces réunions sont les adhérents et les sympathisants du PS, qui reçoivent chez eux un courrier précisant l'objet de la réunion.

Pourtant, c'est le conseiller général du canton, Grégoire Mallein, membre du Parti radical valoisien (UMP) qui a essayé de s'imposer à cette réunion !

Comment a-t-il eu connaissance de cette réunion ? Nul ne le sait. Mais si c'est par la mairie qui gère les locations de salle, il est évident que cela va faire des vagues !

La liberté de réunion est une liberté fondamentale. Encore plus fondamentale quand, dans un département le même parti occupe les 3/4 des sièges de conseillers généraux, et la totalité de ceux de députés.

Mais apparemment, cela ne leur suffit pas.

Ou alors, c'est que le conseiller général UMP du canton St Marc-Argonne est très inquiet pour son siège. Et là, je ne lui donnerai pas tort : il va être sêchement battu par Micheline Prahecq, la candidate de la gauche !

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 08:30
Ils me font bien rire ceux d'en face, en donnant perpétuellement des leçons de démocratie et d'ouverture au débat.

undefinedOn apprend d'abord, sur France Bleu, que Serge Grouard ne veut pas être sur Facebook. Et pourtant, un groupe est créé, apparemment par des militants UMP et MPF : dès la nouvelle connue, hop ! il est fermé, par ordre du patron !

Je découvre qu'un autre groupe est créé, toujours sur Facebook, par deux autres fans. Et hop ! Il est fermé immédiatement !

Soit les militants de droite ne sont pas au courant de la stratégie internet de leur patron, et c'est au moins de l'incompétence, soit il n'est pas question pour un militant de droite d'avoir ne serait-ce qu'une petite initiative, et on est là dans le domaine de la censure.

Passons maintenant au site internet "officiel" du candidat Sarko-Villiériste.

La charmante responsable de ce site nous explique, ce matin dans la Rep, qu'il est fait par "des bénévoles". Pour info, c'est comme ça aussi pour le site de Jean-Pierre Sueur... Mais qui sont "les bénévoles" de Grouard pour être aussi peu efficaces : la quasi-totalité des 15 articles se terminent par la mention "aucun commentaire" ! Seuls ont été validés des commentaires encenseurs de Quentin, Romain, et quelques autres militants de droite.

Pour être juste, il faut signaler la publication d'un seul commentaire faussement critique, immédiatement assorti de la réponse du patron "himself" sur le financement du journal de campagne. Hormis cela, de l'encens, de l'encens !

Or, de nombreux commentaires ont été postés : aucun n'est encore publié ! Alors que quotidiennement, le blog de Jean-Pierre Sueur reçoit des commentaires (plus de 150 à ce jour !), systématiquement publiés, y compris quand il s'agit de commentaires désagréables ou critiques : c'est bien la moindre des choses en démocratie que d'accepter d'être critiqué !

Grouard sur le net, c'est donc en fait incompétence et censure !
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 17:14
On sait que Jean-Pierre Sueur a compris depuis longtemps l'intérêt de l'internet, non seulement pendant les campagnes électorales, mais tout au long d'un mandat : son site et son blog sur LeMonde.fr en sont les preuves. Il sait combien de contacts se lient ainsi, et combien cela permet de diffuser régulièrement de l'information aux citoyens internautes : rendre compte régulièrement, c'est un des devoirs de l'élu.

La campagne des municipales a été, pour son équipe de campagne, l'occasion de créer un groupe sur Facebook. Cette initiative a déjà été commentée sur les médias : La Rep s'en est fait l'écho pendant les fêtes, et France Bleu, tout récemment, en écornant au passage le mépris pour le net du candidat de la droite réunifiée : "Serge Grouard n'aime pas Facebook".

Et pourtant, un "groupe de fans" vient de créer sur ce même réseau social "The Serge GROUARD Appreciation Society"... Rien que ça ! Super-modeste le groupe de fans !

undefined


Evidemment, c'est totalement vide, totalement creux : une photo de la mairie, et deux membres, totalement inconnus : Stéphane Morin et Claire Bonfort...

Alors Grouard sur Facebook ou pas sur Facebook ? A en croire Muriel Cheradame sur France Bleu, il n'en est pas question ! Il peut donc s'agir d'une initiative individuelle, mais alors, gare à eux et à la colère du patron !


Partager cet article
Repost0
6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 10:11
On sait depuis longtemps que les pingouins sont promis à un grand avenir à Orléans depuis que leur protection est l'activité principale de not'bon'député.

undefined


Mais celui que j'ai pris en photo vient de perdre son boulot : la patinoire de la place du Martroi vient de fermer !

C'est pourtant le même qui vous avait écrit ici.

Alors, ayez une pensée pour lui... (juste une !)

photo CDG
Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs