Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 14:05

La candidate contre la gauche aux cantonales de Beaugency (tu as vu GABRIELLE, je n'ai pas dit que tu étais la candidate de la droite ! je ne l'ai pas dit...) me reprochait, il y a quelques temps, de ne pas avoir souhaiter la bonne année.

Mais ne trouvant pas de carte qui me plaisait, j'ai attendu de voir ce que je receverais. Et j'ai reçu ça :

undefined

Pour ceux qui ont un petit écran, de mauvais yeux, ou les deux à la fois, il est écrit au centre de la carte : "En avant-première, les fiches trouvées sur le bureau de Nicolas Sarkozy préparant la Présidence française de l'Union européenne du 1er juillet 2008".

Voici donc ces fiches :

undefined

Toujours pour les miros, voici les fiches de Sa Sarkozerie :

Exception culturelle : Sommet européen de la culture à Disneyland le 14 juillet 2008 avec Jean-Marie Bigard...

Après l'union méditerranéenne POUR UNE UNION EURO-ASIATIQUE. Dialogue avec Kim Jong-Il. Demander à Guaino un discours sur l'Asie genre Malraux...

DIRECTIVE CASINO : instaurer l'interopérabilité des jetons. En effet, les jetons de casinos de Monaco ne sont pas valables dans un casino de Slovénie.

VISITE DE TCHERNOBYL : avec Kim Jong-Il et Khadafi. Pousser Areva sur les contrats...

SOUTIEN AUX PETITES ENTREPRISES : implantation obligatoire de Fouquet's dans les nouveaux pays entrant dans l'Union européenne; Dès août.

PAQUET FISCAL EUROPEEN : Défiscalisation des yachts européens de plus de 25 mètres basés à Malte.

POLITIQUE EUROPEENNE DE L'IMMIGRATION. Concours du meilleur expluseur européen (genre expulsion Academy, production Endemol).

UN ERASMUS POUR RICHES : Organiser des rallyes entre les étudiants de Neuilly-Auteuil-Passy et ceux des autres capitales européennes (sponsorisé par American Express).

Le député européen qui a envoyé cette carte de conclure : "Il nous reste 6 mois pour préparer une vraie présidence française de l'Union européenne porteuse de progrès social et de projets communs".

Alors Bonne année 2008 !

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 12:13

Il fait bien 400 pages le rapport annuel de la Commission National des Comptes de Campagne et de Financement Politique (CNCCFP) publié par le Journal Officiel du 27 décembre, et il détaille les comptes de tout ce que notre pays compte comme partis et organisations politiques.

Beaucoup de citoyens ignorent que les partis politiques sont financés de deux façons : les cotisations et les dons des adhérents et sympathisants, et le financement versé par l'Etat. Et tout cela est détaillé dans cet épais rapport, à l'euro près.

Au niveau national, tous partis confondus, le financement public représente 41,9% des budgets des partis politiques, mais à y regarder de plus près, on s'aperçoit de grandes différences entre la droite et la gauche.

A droite, l'argent public représente 60,6% du budget de l'UMP, 57,8% du budget du FN, et même 72,6% de celui de feue l'UDF !

La part de financement public des partis de gauche est beaucoup plus faible : 38,6% pour le PS, 42,1% pour les Verts et un tout petit 11,7% pour le PCF.

Evidemment, on sait que le financement public est calculé en fonction du résultat aux élections, ce qui explique que la droite touche plus que la gauche. 

Mais cela n'explique pas le peu d'entrain qu'ont les militants et élus de l'UMP à financer leur action politique par leurs cotisations et leurs dons :


undefined

En effet, les adhérents, sympathisants et élus sarkozystes ont versé 17,7 millions d'euros à leur parti alors que les socialistes ont versé plus de 23 millions. Je doute que les premiers aient moins de revenus que les seconds. Et du côté des élus, les sarkozystes sont carrément plus radins (dons compris !) que ceux de gauche.
 
Le cher Romain était surpris que le PS du Loiret ait deux permanents alors que l'UMP n'en a qu'un, à temps partiel. Je lui proposais de demander à ses élus ce qu'ils faisaient de leurs indemnités : on sait maintenant qu'ils ne financent pas leur parti politique !

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 19:53
undefinedNous approchons de Noël, et c'est vraiment pas sympa de s'en prendre à un mec bien, qui ne pense qu'à passer tranquillement les fêtes en famille !

Le directeur de cabinet de la ministre du Logement est accusé par le Canard enchainé d'aujourd'hui d'occuper un grand logement pour un prix dérisoire : 1200 euros pour 190 m2 dans les beaux quartiers. Et pas depuis peu, puisque ce logement lui a été attribué quand il était directeur de cabinet de Jacques Chirac, alors maire de Paris. D'aprèsLe Monde de ce soir, il aurait même sous-louer ce logement (il n'y a pas de petits bénéfices !) quand il avait en même temps un logement de fonction.

Ben voyons ! C'est sans doute la mise en application des préceptes de charité et de justice que cet énarque a appris au sein de "Cité catholique", institut de formation fondé par le secrétaire de Maurras et maintenant présidé par Tremollet de Villers, l'avocat de Paul Touvier.

Un mec bien, je vous dis, puisqu'en 1983 il éditait un projet pour la France "Construire nos communautés", dans lequel il souhaitait transformer en délit l'avortement et l'homosexualité.

Mais pourquoi s'en prend-on maintenant à un si gentil monsieur ? Tout simplement parce que la mairie de Paris a considéré qu'il n'avait rien à faire dans ce logement, et qu'elle lui a demandé de le quitter.

Un mec bien, je vous disais, puisqu'il est en charge des relations avec les associations de sans-abri, et qu'il déclarait le 16 novembre, sur France Culture :

"Je voudrais insister sur l'absence de rotation dans le parc HLM, qui est un problème que tous les spécialistes, et même les non-spécialistes connaissent. Aujourd'hui, pour parler très vite, il se trouve dans le parc HLM, des gens qui ne devraient pas y être. Et se trouvent dans la rue, dans des campings, des gens qui devraient y être, notamment parmi les jeunes et parmi les ménages les plus modestes. Je considère que c'est un véritable scandale. Nous sommes en train de préparer un texte, pour mettre en place de véritables sur-loyers pour ceux qui occupent indûment le parc HLM, et qui bénéficiant de leur situation se font construire peut-être de temps en temps par ailleurs des résidences secondaires."
Sarko est bien entouré. Nous voila rassurés.

Allez, juste une larme...

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 07:10
Le Canard enchainé publie ce texte :

"Il ne reste pas un moment tranquille ; il sent autour de lui avec effroi la solitude et les ténèbres ; ceux qui ont peur la nuit chantent, lui il se remue.
Il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant crier, il décrète ; il cherche à donner le change sur sa nullité ; c'est le mouvement perpétuel ; mais hélas ! cette roue tourne à vide."
Non, ce texte n'a pas été écrit par un pamphlétaire salarié du Canard. L'auteur n'est pas salarié, il est mort. Et mort depuis longtemps, puisqu'il s'agit de Victor Hugo.

C'est dans "Napoléon le petit", écrit par celui qui avait soutenu le président Louis-Napoléon Bonaparte mais qui a ensuite toujours combattu l'autocrate, qu'on trouve ces phrases d'une actualité bégayante... Bonne lecture !
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 09:55
gabrielle-et-cdg.jpgUn honorable correspondant m'indique qu'il ne connait que deux orléanais qui vont en vacances en Bretagne : GABRIELLE et moi-même. C'est vrai ça... j'en connais beaucoup qui vont en Vendée (mon Dieu !), mais peu en Bretagne...

La remarque de mon correspondant concernait moins les vacances que la Bretagne. Or, il faut savoir qu'il y a, en Bretagne, des bretons. Ce sont des êtres incultes, hirsutes, qui boivent du cidre et mangent des galettes (mad eo ar krampouz !) de blé noir...

C'est pas pour ça qu'ils apprécient d'être insultés.

Pendant la campagne présidentielle l'excité-de-l'Intérieur avait déjà dit ce qu'il pensait des bretons : «Je me fous des Bretons. Je vais être au milieu de dix connards en train de regarder une carte» alors qu'il visitait un centre radar breton.

Rebelote cette semaine, comme le rapporte Libé, lors de sa visite chez les marins-pêcheurs du Guilvinec (mad eo ar pesk !).
Alors que Sarkoléon-le-petit prétendait avoir apporté le soleil en Bretagne, un marin lui rétorqua ce que tous les bretons disent dans ce cas là : "En Bretagne, il ne pleut que sur les cons".

L'inculte  présidentiel répondit "Alors il doit pleuvoir souvent" pour bien montrer le mépris qu'il avait des gens qui l'environnaient. Il essaya de se rattraper, en vain.

C'est pourquoi je vous l'annonce, GABRIELLE et moi, sommes alliés contre Sarko !

Ouf, une étape franchie...

(euh... GABRIELLE, j'aurais peut être dû vous le demander avant ?)
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 18:46

On savait que le discours de Dakar, prononcé par sa Sarkozerie cet été avait fait des dégats pour l'image de la France, autant en Afrique que chez les africains de France.


C'est maintenant dit, et au plus haut niveau. Le journal "Le Monde" relate le discours de Doudou Diène, rapporteur spécial de l'ONU sur le racisme, la discrimination raciale et la xénophobie.

Doudou Diène a dénoncé "la criminalisation et le traitement exclusivement sécuritaire des questions relatives à l'immigration". Et malgré les dénégations du représentant du gouvernement français, sa conclusion est terrible pour le chef de l'Etat : "Dire devant des intellectuels africains qu'ils ne sont pas entrés dans l'histoire s'inspire des écrits racistes des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles".
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 10:28

sarkofric.jpgTous les médias en parlent, parce que le président-de-tout-et-des-medias-aussi a décidé qu'il fallait en parler maintenant. C'est mieux maintenant que plus tard.

Nous sommes donc tous au courant que sa Sarkozerie voulait une "grassouillette" augmentation, comme la qualifie Libé , augmentation que les députés se sont empressés de voter cette nuit, comme le rapportent les médias ce matin.

Je ne reviens pas sur l'argumentaire. Je m'en moque.

C'est le symbole qui me gène. Or, quand on est dans la position de sa Sarkozerie, on ferait bien de faire gaffe aux symboles : on arrose les riches à coup de cadeaux fiscaux, on pique du fric aux malades à coup de franchises médicales, et comme il y a du rabe, on se sert aux passages. Tout cela nous montre la bonne santé morale et financière du pouvoir en place.

Mais tout cela me rappelle un événement qui date du tout début de la mandature de Serge Grouard à Orléans. Tous les orléanais présents à cette date se souviennent qu'une des premières mesures votées par l'actuelle majorité municipale avait été l'augmentation de 90% de l'indemnité du Maire, celle-ci passant, à l'époque de 21000 francs à 41000 francs. Cela avait scandalisé la plus grande partie de la population, vite endormie à coup de pavés dans les vieilles rues et de fleurs sur les ponts.

Not'bon'maire avait dû, après son élection à l'Assemblée Nationale, revoir son indemnité municipale à la baisse. Il avait dû le faire, non par grandeur morale, mais parce que la Loi l'y obligeait : il dépassait largement le plafond autorisé !

Il a donc décidé de rogner ce qui dépassait le plafond.

Fier de lui, il alla le crier sur tous les toits, oubliant qu'avant lui, la totalité des députés-maires d'Orléans avaient abandonné leur indemnité de maire. Lui seul en a conservé une partie. C'est toujours ça de pris.

Mais là, pour une fois, le maître dépasse l'élève : Grouard +90%,  Sarko +140%
Les choses sont en ordre.

Cela servira sans doute d'argument à la droite pour expliquer comme d'habitude que "La droite gère bien, et que la gauche dépense"...

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 09:43

N-Guimoquet.jpg
Dessin de Maëster

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 19:14
danger-ecole.jpgIl en est des policiers comme des autres professionnels : il y a toujours des brebis galeuses.
Mais quand un boulanger remplace du sucre par du faux sucre... les conséquences sont légères.

Dans l'histoire que diffuse actuellement le syndicat SUD Education, les conséquences sont lourdes pour notre République.

Au mois de septembre dernier, les parents d'un collégien sont convoqués par le CPE (Conseiller Principal d'Education) du collège de leur enfant.
Ils se rendent à la convocation, et doivent constater qu'en fait aucun CPE du collège ne les a jamais convoqués.

En sortant du collège, des hommes sortent d'une voiture et leur passent les menottes, direction le commissariat.

Interpellé par l'un des CPE du collège, un des policiers a reconnu qu'il s'était fait passé au téléphone pour le CPE du collège, pour plus facilement arrêter la mère, soupçonnée de trafic de drogue.

L'Education nationale a dit son indignation. Les parents d'élèves et les enseignants aussi. Des enquêtes sont en cours.

Je n'aime pas la tournure que prend notre pays s'il arrive que la police use de telles méthodes.
Partager cet article
Repost0
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 07:31

Sarko-unef.jpgEn publiant cette affiche, je risque des poursuites pour "Offense au chef de l'Etat".

C'est ce qui vient d'arriver à trois étudiants de La Rochelle qui, pour avoir coller cette affiche, ont été arrêtés, emmener au poste pour "Offense au chef de l'Etat".

Pourtant ni l'AFP, ni les médias traditionnels n'en ont parlé. Sauf la station locale de France 3, et la RTBF, la télévision belge, qui était aussi à l'origine de la video de Sarko "hilare" au G8.

C'est ce que nous raconte l'excellent site internet "Arrêt sur images".

En effet, l'article 26 de la loi du 29 juillet 1881 punit d'une amende de 45000 euros "l'offense au chef de l'Etat".

Et pourtant cet article n'a jamais été invoqué sous les présidences de Jacque Chirac, de François Mitterrand, de Valéry Giscard d'Estaing, et de Georges Pompidou...

Nous revenons donc à une pratique qui date de De Gaulle, qui, tout le monde le sait, adorait la liberté d'expression !

Avec Sarko, tout est possible... y compris revenir à une liberté d'expression... d'avant 1968 !

P.S : faudra prévenir not'bon'maire que la prochaine fois qu'il fera un doigt d'honneur, il fasse gaffe qu'il n'y ait pas un Sarko dans le coin...

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs