Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

 

Christophe Desportes-Guilloux (CDG)

43 ans
Orléanais d'adoption et militant socialiste

M'écrire

Il y a    personne(s) sur monorleans.com

Recherche

Mes videos

Archives

Orléansphère

4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 16:18

undefinedLe vent aurait-il tourné, pour que Jacques Camus, patron de La Rep, utilise cette formule au sujet du maire d'Orléans ?

J'en ai bien l'impression en lisant l'article publié sur www.orange.fr mercredi dernier. Sur quoi s'appuie Jacques Camus ? Je ne sais pas, sans doute sa grande expérience de la vie politique orléanaise. Et, pour ajouter à la rumeur, l'article indique "Des sondages lui (J.P Sueur) donnent même une légère avance".
 
Voici cet article que je reproduis ici in extenso :

Orléans : Grouard et Sueur jouent le match retour

Tous les mercredis, nous analysons avec un acteur de la presse régionale les enjeux des municipales dans sa ville. Aujourd'hui, Jacques Camus, éditorialiste à La République du Centre, nous éclaire sur la bataille d'Orléans.

A Orléans, d'une élection à l'autre, les hommes ne changent pas. A droite, Serge Grouard, 48 ans, maire depuis 2001. A gauche, Jean-Pierre Sueur, 60 ans, "socialiste rocardien", 1er magistrat entre 1989 et 2001. "Deux candidats bien implantés dans la vie orléanaise", observe Jacques Camus. Le duel s'annonce serré dans cette ville qui a voté à 51,7% pour N.Sarkozy: "c'est du fifty-fifty". On disait pourtant le socialiste "ringard, has been" il y a encore quelques mois. Mais il "est revenu au combat animé de la foi du charbonnier", note J.Camus. Des sondages lui donnent même une légère avance.

"Le fauteuil s'est transformé en chaise pliante"

Cette année, le socialiste a deux atouts, constate Jacques Camus: sa liste et le contexte national. "Il conduit une formation de rassemblement" (à l'exception de LO) "qui lui apporte un coussin de voix qui lui manquait en 2001", constate le journaliste. Par ailleurs, "l'électorat de gauche, animé par la volonté de sanctionner le gouvernement, pourrait se mobiliser". Quant au maire, "à l'image de Nicolas Sarkozy, il n'a peut-être pas su donner assez de majesté à sa fonction d'édile". Donné favori, son fauteuil "s'est transformé en chaise pliante mais pas encore en siège éjectable".

Le rayonnement de la ville au coeur de la campagne

En 2001, Serge Grouard avait en partie gagné sur le thème de l'insécurité, note J.Camus. Sur ce dossier, "son bilan est positif" avec" une baisse de la délinquance de 46%". Un recul obtenu à coups d'arrêtés anti-mendicité "que Sueur fera sauter s'il est élu". Cette année, le "développement durable et le rayonnement de la ville" dominent les débats. Quand "Jean-Pierre Sueur mise sur la culture, Serge Grouard axe davantage sur le sport avec la construction de la 2e plus grande salle de sport de France". Mais "quand on parie sur le sport, ça marche que quand ça gagne", conclut le journaliste.


P.S : j'ai oublié de préciser que je dois cette information à un des Signes du Lac !!! Toute mes excuses au génie qui a trouvé ça ! ;-)
Partager cet article
Repost0
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 19:39
undefinedDébut janvier, le magazine Le Point a envoyé à tous les candidats déclarés aux municipales des grandes villes un questionnaire en 5 points.
 
Apparemment les élus et les futurs élus ne sont pas très enthousiastes pour répondre puisque, pour obtenir 106 réponses sur 325 demandes il a fallu à l'hebdomadaire des centaines de courriers, mails, fax et appels téléphoniques.

Ont-ils des choses à cacher ? Considèrent-ils que ça ne regarde pas les médias ni les citoyens ? On ne le saura évidemment pas...

En tout cas, pour Orléans, seul Jean-Pierre Sueur a répondu à l'enquête en déclarant 51 534€ de revenus imposables annuels et 550 000 € de patrimoine.

undefined

note : le rond rouge indique que le candidat n'est pas assujetti à l'ISF

Un peu de transparence n'a jamais fait de mal...

Partager cet article
Repost0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 16:42

undefinedEn période électorale, les candidats ont le choix : soit ils prennent les habitants pour des cruches interchangeables qu'il suffit de remplir du même discours à peine adapté; soit ils les considèrent comme des citoyens, aptes à juger des propositions qu'on leur fait, pour leur vie quotidienne comme pour leurs aspirations.

Serge Grouard a clairement opté pour la première solution, quand on voit les tracts qu'il fait distribuer actuellement.

Ainsi annonce-t-il aux orléanais qu'il fera refaire leur rue. Et nouveauté dans la campagne, Serge Grouard utilise pour cela le publipostage !

Le même tract pour tous ! Mais avec des trous... remplis du nom de la rue et du quartier... et hop ! On fait croire aux orléanais qu'on s'intéresse à leur rue, alors qu'ils ne sont qu'une occurrence d'un publipostage...

Rue des murlins, rue de Patay, rue du Bourdon blanc... et sans doute beaucoup d'autres ! En fait, toute la liste des rues non entretenues depuis qu'il concentre le plus gros du budget de la voirie au centre ville.

Un moyen simple de prendre les orléanais pour des cruches... mais les cruches n'aiment pas ça !

Partager cet article
Repost0
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 05:35

undefinedLe Maire de Paris, Bertrand Delanoë, sera à Orléans ce soir pour soutenir l'équipe "Orléans gagnant pour tous" à une semaine du 1er tour de l'élection municipale.

Rendez-vous ce soir, vendredi 29 février, au Centre de Conférences (place du 6 juin 1944, entre le théatre et l'avenue Jean Zay), à 18h30.

Le parking est garanti pour les personnes à mobilité réduite (parking en sous-sol), et la traduction en Langue des Signes Française (LSF) sera assurée pour les personnes sourdes.

Partager cet article
Repost0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 20:10

On ne s'étonne plus du jeu de cache-cache auquel se livrent les candidats de l'UMP : pas d'étiquette, pas de "droite", pas de logo. Et surtout, surtout pas de référence à Sa Sarkozerie !

On s'étonnera, par contre, du fait que les deux candidates présentées comme des transfuges de la gauche sur la liste Grouard, sous l'étiquette "Gauche moderne", essayent, tant bien que mal, de se planquer.

Peut-être est-ce pour éviter que quelques électeurs suivent le conseil donné par certains de rayer leur nom ?

En tout cas, Marie-Thérèse Pilet Duchateau a perdu son château, et n'apparait plus sur le bulletin de vote "Grouard" que sous le nom de son ex-mari.

Et pour ce qui est de Liliane Coupez, elle s'est (re)transformée en Liliane Boniface !

Tout cela sent le courage à plein nez.

Tout cela, évidemment, pour ajouter de la clarté et de la transparence dans la liste UMP-MPF-MoDem !

Partager cet article
Repost0
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 18:36
undefinedAprès la leçon de morale n°1, les élèves de nos écoles adoreront la leçon n°2. Vive les bonnes vieilles méthodes !

Denis Léger, de La République du Centre nous racontait le 31 mai 2003 un incident incroyable : le Maire faisant un doigt d'honneur à des manifestants.
 
Incroyable, parce qu'on n'avait encore jamais vu Sa Sarkozerie insulter quelqu'un. Voici, pour l'instruction des plus jeunes, l'intégralité de ce billet :

Ceux qui font du théâtre vous expliqueront que l'on peut, parfois, porté par une émotion, effectuer un geste que le cerveau ne commande pas. C'est, à ce moment là, le corps qui parle. On peut ainsi lever un bras, une jambe ou un doigt !
Ce jour-là, jour de manif, une lectrice est en terrasse. De café. Celui qui fait face à la cathédrale d'Orléans. Et le défilé contre la réforme des retraites étant achevé, la terrasse est pleine... de manifestants qui se détendent, se désaltèrent. Bien.
Arrive le maire d'Orléans. Que reconnaissent bien sûr les manifestants et notre lectrice qui observe la scène. L'occasion est trop belle : un politique, de droite de surcroît, qui tombe dans la gueule du loup comme un fruit mûr... Et les voilà reprenant en choeur quelques-uns des slogans entonnés plus tôt à l'adresse de l'élu. Notre lectrice voit alors le premier magistrat se diriger vers une table et l'entend s'adresser ainsi à ses occupants : "Je souhaite juste prendre un café tranquille... Vous êtes chiants". L'homme a apparemment quitté ses bottines de maire pour chausser celles du passant... qui passe, peinard.
Mais les slogans reprennent de plus belle ! Exaspéré, l'élu s'adresse alors à l'ensemble de la terrasse pour défendre le projet de loi tant décrié et ponctue son intervention d'un... doigt d'honneur. Notre lectrice, elle, est choquée; d'autant que ce doigt elle l'a "reçu" comme les autres. D'autres plus conciliants, avancent que le maire a le droit de prendre un café sans être importuné, voire agressé.
Alors, comment régler ce différend ? Il y aurait peut-être une solution : lors du prochain défilé, par exemple, les manifestants pourraient passer devant la mairie, en silence, tous index dressés... Et le maire, de son balcon, porte-voix en main, leur lancerait quelques slogans bien sentis... Mais est-ce bien raisonnable ?

Partager cet article
Repost0
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 19:53
Serge Grouard diffuse en ce moment un tract pour "rétablir la vérité" face aux accusations de l'équipe "Orléans gagnant pour tous".

Mais plutôt que de "rétablir la vérité" il continue à s'enfoncer dans les mensonges les plus criants :

undefined

Il prétend en effet avoir respecter sa promesse de 2001 de ne pas augmenter les impôts alors que son prédécesseur (et successeur) les avaient augmentés de +6,8%.

Coteboulevard a très bien démontré que la taxe d'habitation avait fortement augmenté.

Je l'avais aussi indiqué, au vu de ce qu'écrivait le journal "Capital".

Et bien, les chiffres s'acharnent contre ce pauvre Serge Grouard. C'est au tour du très sérieux journal "Les Echos" de publier le chiffre : +9% entre 2001 et 2006, ce qui est vous en conviendrez, beaucoup plus élevé que le chiffre que Serge Grouard annonce lui-même (+6,8 %) pour la période 1995-2001 !

undefined


Autrement dit, non seulement Serge Grouard augmente les impôts, mais il ment honteusement !

Serge Grouard a voulu jouer. Il a encore perdu ! Pas de chance !

Partager cet article
Repost0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 13:08
Il le dit lui-même, aux journalistes de www.rue89.com



Partager cet article
Repost0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 12:52
Les jeunes journalistes de www.rue89.com sont à Orléans pour deux jours, pour suivre la campagne de l'équipe "Orléans gagnant pour tous" avec Jean-Pierre Sueur (et éventuellement celle de Serge Grouard).

Hier soir lors du porte-à-porte avec Jean-Pierre Sueur, ou avec "les jeunes pour JPS", ce matin au marché du Quai du Roi, ils seront cet après-midi place du martroi, pour l'opération "8h pour convaincre".

Il parait que ça s'appelle du "live blogging"... à suivre ici

A voir, les différentes videos :

Baptiste Chapuis qui parle de la "soirée gagnante" :



Jean-Pierre Sueur qui explique pourquoi il fait du porte-à-porte :

Partager cet article
Repost0
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 15:20
J'ai déjà ici dit mon horreur à la lecture de l'ancien blog d'un jeune co-listier MPF de Serge Grouard, qui contenait des propos sexistes, xénophobes et homophobes.

Le jeune Quentin s'est fait remonter les bretelles, et on pensait que la droite avait passé la consigne à ces militants. Manifestement, Jacky Minier n'aime pas les consignes.

Alors que j'ai dû, il y a peu, supprimer un de ses commentaires douteux, je lis aujourd'hui l'expression suivante sur son pseudo-blog : "circulant en voiture à pédales (rien à voir avec le Maire de Paris)".

undefined


Peut-on tomber plus bas ?
La vie privée des élus intéresse-t-elle ce militant de droite ?
Quel problème a-t-il avec l'homosexualité assumée du Maire de Paris ?
Ressent-il comme un urgent besoin l'usage du vocabulaire le plus méprisant et le plus ridicule ?
 
Le candidat UMP à la mairie d'Orléans ferait bien de faire attention aux personnes qui l'entourent. 

La réaction contre les déclarations homophobes et xénophobes des élus de Trévise , immédiate à gauche, s'était fait longuement attendre à droite. Mais elle étaie venue. Et c'est tant mieux.

Des dérapages renouvelés, comme celui d'aujourd'hui, donnent une image totalement détestable de la droite orléanaise.
Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Outils externes

 

Référencé par Blogtrafic

 

Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet weblogUpdates.ping www.monorleans.com http://www.monorleans.com/

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs